J'y suis, j'y reste (film)

film de Maurice Labro, sorti en 1954
J'y suis, j'y reste
Réalisation Maurice Labro
Scénario d'après la pièce de
Raymond Vincy
Jean Valmy
Acteurs principaux
Sociétés de production Champs-Élysées Productions
Société Générale de gestion Cinématographique
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie
Durée 97 minutes
Sortie 1954


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

J'y suis, j'y reste est un film français de Maurice Labro, sorti en 1954, adapté de la pièce de théâtre éponyme de Raymond Vincy et Jean Valmy.

SynopsisModifier

Une jeune femme, propriétaire d'un restaurant dans le quartier des halles, s'est fait dérober son sac à main contenant ses papiers d'identité. Dix ans plus tard, voulant épouser son barman, elle apprend qu'elle est déjà mariée avec un baron. Elle comprend alors qu'une femme a épousé sous son identité, le baron Hubert de Mont-Vermeil. Elle décide de se présenter au manoir de son « époux légal » pour lui dévoiler la vérité et réclamer le divorce, semant la perturbation dans l'existence du baron et de sa tante, une comtesse très à cheval sur les traditions. Finalement, c'est un cardinal, en visite au château, qui trouvera une issue à cette situation.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

 
L'actrice Jane Sourza.

ProductionModifier

Le tournage a lieu du au , dans les Studios Parisiens à Billancourt.

Liens externesModifier