Ouvrir le menu principal

Iveco Bus Urbanway
Iveco Bus Crealis
Iveco Bus Urbanway
Iveco Bus Urbanway 12m

Marque Drapeau : Italie Iveco Bus
Années de production Depuis 2013
Usine(s) d’assemblage Drapeau de la France Annonay
Drapeau de la République tchèque Vysoké Mýto
Classe Autobus urbain
Moteur et transmission
Énergie Gazole ; GNV ; électricité, hybride diesel
Moteur(s) Tector 7 (L6)
Cursor 8 ; Cursor 9 (L6)
Position du moteur Transversal porte-à-faux arrière
Puissance maximale 285 à 400 ch DIN (210 à 294 kW)
Transmission Propulsion
Boîte de vitesses Automatique à 4 ou 6 rapports
Poids et performances
Poids à vide Environ à 11 500 à 16 700 kg
Vitesse maximale Bridée à 75 km/h
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Autobus 2/3 portes
Tôles extérieures en alliage léger et matériau composite
Châssis carrosserie sur châssis
Suspensions Avant : pneumatique à correction d'assiette assistée de 2 coussins
Arrière : pneumatique à correction d'assiette assistée de 4 coussins
Direction Hydraulique
Freins Pneumatique à disques
Dimensions
Longueur 10 500 à 18 000 mm
Largeur 2 550 mm
Hauteur 3 060 mm
Empattement 4 620 à 6 675 mm
Volume des soutes 0 dm3
Chronologie des modèles

Les Iveco Bus Urbanway et Crealis sont une gamme d'autobus et trolleybus à plancher bas fabriqué et commercialisé par le constructeur italien Iveco Bus depuis .

L'urbanway est décliné en midibus de 10 mètres de long, en autobus standard de 12 mètres et en articulé de 18 mètres. Il est disponible en motorisation Diesel, au gaz naturel et en hybride. En 2016, Iveco Bus cède à l'entreprise roumaine Astra Bus une licence pour la fabrication de l'Urbanway en version trolleybus 18 mètres. Il ce prénomme "Astra Town 118". L'Urbanway succède à l'Irisbus Citelis.

Le Crealis est la version BHNS de l'Urbanway.

HistoriqueModifier

En 2013, Irisbus annonce le remplacement de sa gamme Citelis pour préparer l'arrivée de la norme antipollution Euro VI. A cette occasion, la maison-mère d'Irisbus, Iveco, annonce l'abandon de la marque Irisbus (issue de la fusion entre Renault VI Bus et la division bus Europe d'Iveco en 1999) au profit de la marque Iveco Bus.

Une partie des modèles seront fabriqués dans l'usine Iveco d'Annonay (Ardèche). Les véhicules assemblés en France reçevront le label « Origine France Garantie »[1]. Une autre partie des bus seront construit dans l'usine de Vysoké Mýto en République tchèque.

  • 2013 : présentation officielle de la version Diesel.
  • Début 2014: commercialisation.
  • 2016 : lancement de la version trolleybus.

Iveco Crealis TrolleybusModifier

Le 9 novembre 2017, le constructeur italien Iveco Bus lance son premier trolleybus à batteries[2].

En association avec le fabriquant d'équipements électriques tchèque Škoda Electric, Iveco Bus développe sa stratégie d'expansion en visant le renouvellement du parc de trolleybus mondial estimé à 15 000 unités. Le groupe Fiat dont dépend Iveco Bus, n'a jamais cru à la traction électrique par batteries et est, pour l'instant, resté en dehors de la guerre commerciale qui accapare ses concurrents autour du potentiel des batteries, peut être en attendant qu'une nouvelle génération de batteries recyclables et de forte capacité soit disponible.

Iveco Bus lance, avec Škoda Electric, un trolleybus dont la marche autonome de secours n'est plus assurée par un moteur thermique mais par des batteries qui, s’affranchissant à volonté de la recharge grâce à la technologie « In-Motion Charge », est une solution moderne de renouvellement des flottes européennes de trolleybus. Cette solution a déjà été développée et utilisée sur quelques modèles par les constructeurs italiens AnsaldoBreda et Bredabus de 1980 à 2000.

Familier de la technologie trolleybus, avec 800 exemplaires vendus en Europe en 2017, dont les récents 49 Crealis à la régie des transports de Bologne, Iveco Bus renforce son emprise sur cette technologie en s’associant avec le leader européen de la traction électrique, Škoda Electric, dont 15.000 véhicules circulent sur le continent. Combinant la structure des Urbanway et des "Bus à haut niveau de service" Crealis de 12 et 18 mètres équipés de batteries rechargées par l’alimentation filaire classique, Iveco Bus et Škoda Electric apportent une solution plus écologique et moins onéreuse que les bus 100 % électriques dont l'autonomie ne peut assurer la totalité d'une journée de service sans recharge[3].

ModèlesModifier

GénérationsModifier

L'Urbanway est actuellement produit avec 1 seule génération de moteurs Diesel :

  • Euro 6 : construit depuis 2013.

Une version hybride a également été produite ainsi qu'une version au gaz naturel.

CrealisModifier

Lors de l'entrée en vigueur de la norme Euro VI, Irisbus, rebaptisé Iveco Bus stoppe la production de l'Irisbus Citelis et le remplace par la nouvelle plate-forme de l'Urbanway. Une nouvelle génération du Crealis est alors présentée. Contrairement à son prédécesseur, le nouveau Crealis n'est disponible qu'avec une seule face avant, inspirée de l'ancienne version « Neo ».

Les différentes versions et motorisationsModifier

 
Un Urbanway 12 Hybride.
  • Motorisation GNV (gaz) :
    • Urbanway 10 GNV : midibus ;
    • Urbanway 12 GNV et Crealis 12 GNV : autobus standard ;
    • Urbanway 18 GNV et Crealis 18 GNV : autobus articulé.
  • Motorisation hybride :
    • Urbanway 12 Hybride : autobus standard ;
    • Urbanway 18 Hybride : autobus articulé.
  • Trolleybus :
    • Astra Town 118 : trolleybus articulé sur la base de l'Urbanway 18 ;
    • Skoda 35Tr : trolleybus articulé sur la base des Urbanway 18 et Crealis 18.

CaractéristiquesModifier

DimensionsModifier

 
Un Urbanway 18 Hyb de la RATP.
Modèles Urbanway 10 Urbanway 12
Crealis 12
Urbanway 18
Crealis 18
Longueur (mm) 10 470 12 000
Largeur (mm)
(sans rétroviseurs)
2 500 2 500 2 500
Hauteur (mm)
(avec climatisation)
  • Urbanway diesel : 3 066
  • Crealis diesel : 3 103
  • GNV : 3 301
  • Hybride : 3 393
  • Urbanway diesel : 3 066
  • Crealis diesel : 3 103
  • GNV : 3 301
  • Hybride : 3 393
Empattement(s) (mm) 4 590 6 120 5 355 / 6 675
Porte-à-faux
avant / arrière (mm)
2 710 / 3 170
  • Urbanway : 2 710 / 3 170
  • Crealis : 3 195 / 3 170
  • Urbanway : 2 710 / 3 170
  • Crealis : 3 195 / 3 170
Diamètre de braquage (m) aux roues : 18,00
entre murs : 21,57
aux roues : 20,494
entre murs : 23,500
Masse à vide (t) 11,5 environ 16,7 environ
P.T.A.C. (t) 19 maxi 30 maxi
Capacité
assis + debout = maxi
70 à 81 maxi 96 à 102 maxi 106 à 114 maxi
Nombre de portes 2 portes 2 ou 3 portes 3 ou 4 portes
Hauteur du plancher (mm) 320
Réservoir à combustible

Motorisation thermiqueModifier

L'Urbanway a été conçu avec deux nouvelles motorisations Tector 7 et Cursor 9, et est équipé d'une technologie mise au point par Fiat Powertrain Technologies nommé « HI-eSCR ».

 
Motorisation GNV d'un Urbanway.
Véhicules Urbanway 10 et 12 Urbanway 12
Crealis 12
Urbanway 12 et 18
Crealis 12 et 18
Urbanway 18
Crealis 18
Urbanway 10 et 12
Crealis 12
Urbanway 18
Crealis 18
Carburant Diesel GNV (gaz)
Moteur Iveco Tector 7 Iveco Cursor 9 Iveco Cursor 8
Construction 2013 - ... 2013 - ... 2013 - ...
Type 6 cylindres en lignes,
vertical longitudinal.
6 cylindres en lignes,
vertical transversal.
6 cylindres en lignes,
vertical transversal.
Norme pollution Euro 6 Euro 6 Euro 6
Cylindrée Environ 6 700 cm3
(6,7 L)
Environ 8 700 cm3
(8,7 L)
Environ 7 800 cm3
(7,8 L)
Performance 210 kW (286 ch) à 2 500 tr/min 228 kW (310 ch) à 2 500 tr/min 265 kW (360 ch) à 2 500 tr/min 294 kW (400 ch) à 2 500 tr/min 213 kW (290 ch) à 2 500 tr/min 243 kW (330 ch) à 2 500 tr/min
Couple 1 000 Nm à 1 250 tr/min 1 300 Nm à 1 100 tr/min 1 680 Nm à 1 200 tr/min 1 000 Nm à 1 100 tr/min 1 300 Nm à 1 200 tr/min
Consommation + CO2
Boites de vitesses

Boite de vitesses

Les versions thermiques (diesel ou gaz) peuvent être équipées d'une boite de vitesses automatique à 4 ou 6 rapports de marque ZF ou Voith.

Motorisation hybrideModifier

Les versions hybrides de 12 et 18 mètres de l'Urbanway et du Crealis utilisent la technologie hybride série[a].

Groupe électrogène
Véhicules Urbanway 12
Crealis 12
Urbanway 18
Crealis 18
Moteur thermique diesel ; Iveco Tector 7 (6 cylindres en ligne)
Norme pollution Euro 6
Cylindrée Environ 6 700 cm3 (6,7 L)
Performance 210 kW (286 kW) à 2 500 tr/min
Couple 1 000 Nm à 1 250 tr/min
Disposition Vertical longitudinal à gauche dans le porte-à-faux arrière
Génératrice BAE HDS100 BAE HDS200
Type À aimant permanent
Puissance 145 kW à 2 100 tr/min 200 kW à 2 300 tr/min
Refroidissement Eau-glycol
Disposition de l'ensemble Longitudinal à gauche dans le porte-à-faux arrière
Moteur de traction
Véhicules Urbanway 12
Crealis 12[4]
Urbanway 18
Crealis 18[4]
Moteur électrique BAE HDS100 BAE HDS200
Puissance maximum 190 kW 200 kW
Puissance continue 120 kW 160 kW
Couple maximum 3 300 Nm 5 200 Nm
Couple continu 1 610 Nm 2 400 Nm
Masse 297 kg 352 kg
Réducteur 4:1 4:1
Refroidissement Eau-glycol
Quantité 1 par véhicule 1 par véhicule
Disposition Longitudinal à gauche dans le porte-à-faux arrière.

Motorisation électrique (trolleybus)Modifier

Moteur de traction
Véhicules Škoda 35Tr
Moteur Škoda Electric
Type Asynchrone
Puissance unitaire unihoraire 250 kW

MécaniqueModifier

Le véhicule dispose un système de freinage pneumatique à disques pour l'avant et l'arrière avec ABS, ASR & EBS. Il dispose également d'un ralentisseur électromagnétique.

Niveau suspension, l'Urbanway est muni de coussins pneumatiques d'amortisseurs hydrauliques et barres de torsion sur les deux essieux.

La direction est à crémaillère assistée hydrauliquement.

Aménagement intérieurModifier

La configuration des sièges est variable.

ProductionModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

Documents techniquesModifier

RéférencesModifier

  1. « Iveco Bus : le label "Origine France Garantie" reconduit pour Annonay », sur busetcar.com, (consulté le 16 septembre 2014)
  2. Communiqué officiel Iveco Bus
  3. Iveco Bus mise sur le trolleybus par Transporturbain.com
  4. a et b BAE Systems, « MTS (Système de traction modulaire) », fiche technique constructeur des moteurs électriques BAE HDS100, 200 et 300, sur hybridrive.com

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Lien externeModifier