Ivars Seleckis

réalisateur letton
Ivars Seleckis
Naissance (88 ans)
Riga, Lettonie
Nationalité letton
Profession cadreur, réalisateur
Films notables "Šķērsiela" (1988)

Ivars Seleckis né le à Riga en Lettonie est un cadreur et réalisateur letton principalement spécialisé dans le tournage des films documentaires[1].

BiographieModifier

Ivars Seleckis est diplômé de l'Institut national de la cinématographie de Moscou (1952-1957). Il débute en 1958 au Riga Film Studio, d'abord, comme assistant de cadreur, puis, en tant que cadreur et réalisateur. À partir de 1991, il travaille au studio du film documentaire de Riga où, à ses débuts, il est assisté d'Aivars Freimanis. Il est l'auteur de plus de trente documentaires. En 1989, son film Šķērsiela [La Rue de traverse] est récompensé par le prix de l'Académie européenne du cinéma pour le meilleur film documentaire, par le Prix Robert et Frances Flaherty au Festival international du documentaire de Yamagata et par le Prix Nika à Moscou en 1990[2],[3]. Ce film est également inclus dans la Canon culturel letton[4]. La suite du film Jaunie laiki Šķērsielā sortie en 1999 reçoit le prix du meilleur film au festival du film letton Lielais Kristaps, dans la catégorie meilleur documentaire en 2000. Le troisième volet de cette série, Kapitālisms Šķērsielā, est réalisé en 2013.

En 2005, l'artiste est fait officier de l'Ordre des Trois Étoiles[5]. Le lors de la cérémonie Lielais Kristaps, on lui remet ainsi qu'à son épouse Maija Selecka, le prix spécial pour une contribution remarquable au cinéma national[6].

FilmographieModifier

  • Krasts (avec Aivars Freimanis) 1963
  • Ceļa maize 1964.
  • Gada reportāža (avec Aivars Freimanis) 1965.
  • Kuldīgas freskas (avec Aivars Freimanis) 1966.
  • Tikšanās Gvinejā 1968.
  • Lomi (avec Aivars Freimanis) 1969.
  • Valmieras meitenes 1970.
  • Tava algas diena 1971.
  • Apcirkņi 1973.
  • Es biju, es esmu, es būšu 1974.
  • Motociklu vasara 1975.
  • Zobena ēnā 1976.
  • Slāpju spogulis 1976.
  • Sieviete, kuru gaida 1978.
  • Pasaules paplašināšana 1980.
  • Iecirkņa priekšnieks 1980.
  • Īsa pamācība mīlēšanā 1982.
  • ...un arī jūtām 1982.
  • Meklēju vīrieti 1983.
  • Sieviete starp diviem romāniem 1984.
  • Pārnāksana 1984.
  • Latvija no putna lidojuma 1985.
  • Maestro bez frakas 1986. (consacré à Raimonds Pauls)
  • Mūsu Tālis 1987.
  • Mūsu dzīves zvaigžņu stunda 1988.
  • Šķērsiela
  • Latvija 1989. 1989.
  • Zolitūde 1990.
  • Eduards Ševarnadze. No pagātnes uz nākotni 1992.
  • Nāc lajā bālais mēnes! 1994.
  • Gājiens ar krokodilu 1995.
  • Sāļā dzīve 1996.
  • Pāri upei aizvējā 1998.
  • Jaunie laiki Šķērsielā 1999.
  • Operdziedātāja uz skrituļslidām 2002.
  • Zem ozola kuplajiem zariem 2007.
  • Kapitālisms Šķērsielā 2013.

Notes et référencesModifier

  1. (lv) Vita Krauja, « Misijas apziņas dzītie: Ivars un Maija Selecki », sur la.lv, (consulté le )
  2. (en) « Nika Awards for 1990 », sur imdb.com, (consulté le )
  3. « Ivars Seleckis », sur kinoglaz.fr (consulté le )
  4. (lv) « Documentary "Šķērsiela", 1988, by Director Ivars Seleckis (1934) », sur kulturaskanons.lv
  5. (en) « Ivars Seleckis. Film Director », sur Films in Latvia (consulté le )
  6. (lv) Vita Krauja, « Misijas apziņas dzītie: Ivars un Maija Selecki », sur la.lv, (consulté le )

Liens externesModifier