Isola di Capo Rizzuto

commune italienne

Isola di Capo Rizzuto
Isola di Capo Rizzuto
Le Palais de la famille Barracco, aujourd'hui mairie d'Isola.
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région de Calabre Calabre 
Province Italy.Province.Crotone.COA.png Crotone 
Code postal 88841
Code ISTAT 101013
Préfixe tel. 0962
Démographie
Gentilé isolitani
Population 17 930 hab. (31-12-2019[1])
Densité 143 hab./km2
Géographie
Coordonnées 38° 58′ 00″ nord, 17° 06′ 00″ est
Superficie 12 500 ha = 125 km2
Divers
Saint patron Madonna Greca
Localisation
Localisation de Isola di Capo Rizzuto
Localisation dans la province de Crotone.
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Isola di Capo Rizzuto
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Isola di Capo Rizzuto
Géolocalisation sur la carte : Calabre
Voir sur la carte administrative de Calabre
City locator 14.svg
Isola di Capo Rizzuto
Liens
Site web site officiel

Isola di Capo Rizzuto est une commune italienne de la province de Crotone dans la région Calabre en Italie.

HistoireModifier

En 1977, l'archéologue Domenico Marino a découvert et fouillé un site sur le promontoire de Capo Piccolo avec d'importants artefacts de l'âge du bronze précoce II et de l'âge du bronze moyen I-II d'origine minoenne, démontrant les premiers contacts commerciaux entre la Méditerranée orientale et l'Italie. Les découvertes sont exposées au Musée archéologique national de Crotone, à proximité.

En 2017, la police anti-mafia arrête 68 personnes, dont le curé local, dans la ville, où l'un des plus grands centres d'accueil de migrants et de réfugiés du pays est en activité depuis plus d'une décennie. Les enquêteurs affirment que les criminels ont volé des dizaines de millions d'euros de fonds publics destinés aux demandeurs d'asile pour vivre pendant que leurs demandes étaient traitées. Le général Giuseppe Governale, chef des forces anti-mafia considère que le centre était une source lucrative de fonds pour la mafia calabraise, la 'Ndrangheta. Le procureur Nicola Gratteri déclare que les détectives avaient filmé des conditions épouvantables à l'intérieur du centre[2].

AdministrationModifier

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
         
Les données manquantes sont à compléter.

HameauxModifier

Campolongo, Capo Rizzuto, Le Castella, Sant'Anna, Le Cannella, Marinella

Communes limitrophesModifier

Crotone, Cutro

Notes et référencesModifier