Isokyrö

commune finlandaise

Isokyrö
Blason de Isokyrö
Héraldique
Isokyrö
La gare ferroviaire de Isokyrö.
Administration
Pays Drapeau de la Finlande Finlande
Région Ostrobotnie
Langue(s) parlée(s) finnois
Démographie
Population 4 693 hab.[1] (2017)
Densité 13 hab./km2
Géographie
Coordonnées 63° 00′ 00″ nord, 22° 19′ 00″ est
Altitude Min. 23 m
Max. 70 m
Superficie 35 699 ha = 356,99 km2 [2]
· dont terre 354,2 km2 (99,22 %)
· dont eau 2,79 km2 (0,78 %)
Rang superficie (263e / 336)
Rang population (192e / 336)
Histoire
Province historique Ostrobotnie
Province Finlande occidentale
Fondation 1785
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Finlande
Voir sur la carte administrative de Finlande
City locator 14.svg
Isokyrö
Géolocalisation sur la carte : Finlande
Voir sur la carte topographique de Finlande
City locator 14.svg
Isokyrö
Liens
Site web http://www.isokyro.fi

Isokyrö (Storkyro en suédois) est une municipalité de l'ouest de la Finlande dans la région d'Ostrobotnie.

GéographieModifier

La commune se situe en plein cœur des plaines ostrobotniennes. Elle est traversée par la rivière Kyrönjoki.

Le village-centre est situé à équidistance des villes de Vaasa et de Seinäjoki, traversé par la nationale 16/18. La vallée de la Kyrönjoki offre un visage largement agricole (13 000 hectares mis en culture), parsemé de nombreux petits villages, en tout 18.

Les municipalités limitrophes sont Laihia au sud-ouest, Vähäkyrö au nord-ouest, Vörå-Maxmo au nord, et côté Ostrobotnie du Sud Ylihärmä au nord-est, Ylistaro à l'est et Ilmajoki au sud.

La nationale 18 passe par Isokyrö.

DémographieModifier

Depuis 1980, l'évolution démographique d'Isokyrö est la suivante[3] :

Année 1980 1985 1990 1995 2000 2005 2010
population 5 383 5 394 5 340 5 279 5 151 5 044 4 965

HistoireModifier

La première paroisse est fondée à la fin du XIIIe siècle. Une première église, toujours debout aujourd'hui, est inaugurée en 1304. La paroisse s'appelle alors Pohjankyrö et comprend la quasi-totalité de la basse vallée de la Kyrönjoki. La paroisse existe sous son nom et ses frontières actuelles depuis 1785.

Le , l'armée russe écrase l'armée suédoise à la bataille de Napue, dans le cadre de la Grande guerre du Nord. Cette bataille conforte l'occupation de la Finlande par la Russie. C'est le début de la grande colère, une période très pénible pour la population civile finlandaise qui ne se conclura que lors du traité de Nystad 7 ans plus tard.

Le manoir d'Orisberg est construit au début du XIXe siècle. L'église et le clocher sont édifiés en 1831 selon les plans de Carl Ludwig Engel.

La commune peine à se maintenir au-delà des 5 000 habitants[4] et à trouver des moteurs à son économie autres que l'agriculture qui emploie 20 % des actifs.

GalerieModifier

RéférencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :