Ise (Mie)

ville japonaise

Ise-shi
伊勢市
Ise (Mie)
Hôtel de ville d'Ise.
Drapeau de Ise-shi
Drapeau
Administration
Pays Drapeau du Japon Japon
Région Kansai
Préfecture Mie
Maire Kenichi Suzuki
Code postal 〒516-0037
Démographie
Population 126 881 hab. (juillet 2018)
Densité 609 hab./km2
Géographie
Coordonnées 34° 29′ 15″ nord, 136° 42′ 34″ est
Superficie 20 835 ha = 208,35 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Japon
Voir sur la carte topographique du Japon
Ise-shi
Géolocalisation sur la carte : Japon
Voir sur la carte administrative du Japon
Ise-shi
Géolocalisation sur la carte : préfecture de Mie
Voir sur la carte topographique de la préfecture de Mie
Ise-shi
Liens
Site web site officiel

Ise (伊勢市, Ise-shi?) ou, sous son ancien nom, Ujiyamada (宇治山田?), est une ville située dans la préfecture de Mie, au Japon.

Géographie modifier

Situation modifier

La ville d'Ise est située dans l'est de la préfecture de Mie, au bord de l'océan Pacifique, au Japon. Elle fait partie du parc national d'Ise-Shima.

Démographie modifier

Au , la population d'Ise était de 126 881 habitants[1], répartis sur une superficie de 208,35 km2.

Histoire modifier

L'histoire d'Ise est liée à celle de son sanctuaire. Le village qui s'est développé autour du sanctuaire intérieur se nommait Uji et celui autour du sanctuaire extérieur Yamada. En 1889, le village d'Ujiyamada est officiellement créé en fusionnant Uji et Yamada. Il devient une ville en 1906.

En 1955, Ujiyamada est renommée Ise pour éviter la confusion avec les villes d'Uji et de Yamada (aujourd'hui intégrée à la ville de Kama).

Le , les bourgs de Futami et Obata et le village de Misono sont intégrés à Ise.

Éducation modifier

La ville abrite l’université Kogakukan (en), université sous contrôle national entre 1940 et la fin de la Seconde Guerre mondiale, refondée en 1962 en tant qu'université privée. Cette université est notable pour ses études de shintoïsme. Elle accorde la licence de prêtre shintoïste.

Transports modifier

Ise est desservie par les lignes ferroviaires des compagnies JR Central et Kintetsu. Les principales gares sont celles d'Ujiyamada et d'Iseshi.

Culture locale et patrimoine modifier

Patrimoine architectural modifier

 
Le sanctuaire d'Ise.

Ise est célèbre notamment grâce au sanctuaire d'Ise, consacré à Amaterasu-ōmikami, déesse tutélaire du shintoïsme[2]. Le sanctuaire est un des hauts lieux de culte et de spiritualité du Japon[3]. En 2019, c'est approximativement neuf millions soixante-treize mille personnes qui le visitent[4]. Les biens patrimoniaux du sanctuaire sont en partie exposés au musée Jingū attenant. De plus, le sentier d'Ise[l 1], long d'environ 160 km et qui relie Ise à Kumano Sanzan, est inscrit, depuis 2004, au patrimoine mondial de l'UNESCO, comme élément de l'ensemble des sites sacrés et chemins de pèlerinage dans les monts Kii.

Patrimoine naturel modifier

 
Les Rochers mariés.

Personnalités liées à la municipalité modifier

Notes et références modifier

Notes lexicales bilingues modifier

  1. Sentier d'Ise (伊勢路, Ise-ji?).

Références modifier

  1. « Population de la ville d'Ise sur le site officiel de la ville »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?).
  2. Dans Nihon shoki, chapitre VI et « Makurakotoba » de la waka, le mot kamikaze est utilisé pour introduire la province d'Ise.
  3. « À propos d’Ise Jingu », sur isejingu.or.jp (consulté le ).
  4. (ja) 伊勢市産業観光部観光振興課、「伊勢市観光統計

Voir aussi modifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes modifier