Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Washington.
Isaiah Washington
Description de cette image, également commentée ci-après
Lors de l'édition 2013 de la Comic-Con de San Diego.
Nom de naissance Isaiah Washington IV
Naissance (56 ans)
Houston, Texas, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américain
Profession Acteur
Séries notables Grey's Anatomy
The 100

Isaiah Washington est un acteur américain né le à Houston, dans l'État du Texas aux États-Unis.

Il commence sa carrière dans les années 1990 en multipliant les rôles secondaires au cinéma et à la télévision.

Mais c'est bel et bien dans les années 2000 qu'il accède à la renommée grâce à son interprétation du Dr. Preston Burke dans la série médicale à succès Grey's Anatomy (2005-2007). Nommé au Festival de télévision de Monte-Carlo, ce rôle lui permet de remporter, à deux reprises, le NAACP Image Awards du meilleur acteur dans une série télévisée dramatique.

Après une période de retrait médiatique, il fait son retour, durant la décennie suivante, en jouant l'un des premiers rôles de la série post-apocalyptique Les 100 (2014-2018).

Sommaire

BiographieModifier

Jeunesse et formationModifier

Il a 13 ans quand son père est assassiné. Son père est angolais et sa mère est originaire de Sierra Leone[1].

Ado, il veut être footballeur américain professionnel, mais après ses études de théâtre à l'université d'Howard, il fait son service militaire dans l'American Air Force et se blesse à la hanche[1].

En 1981, il ressort diplômé de l'école secondaire Willowridge. Il débute au théâtre dans la troupe City Kids Repertory qui joue dans les écoles des quartiers difficiles[1].

CarrièreModifier

Débuts, seconds rôles et cinémaModifier

Il commence sa carrière de comédien au théâtre au Texas.

En 1991, il décroche son premier rôle au cinéma, à 28 ans, dans la comédie Strictly Business avec Samuel L. Jackson et Halle Berry. La même année, il fait ses débuts à la télévision en jouant dans un épisode de New York, police judiciaire.

Mais c'est grâce à Spike Lee qu'il perce, d'abord dans Crooklyn en 1994, puis dans Clockers, Girl 6 et Get on the Bus, les deux années suivantes.

Entre-temps, il apparaît dans le clip vidéo de la chanteuse Faith Evans, You Used to Love Me ainsi que dans un épisode de séries télévisées installées telles que Homicide, New York Police Blues, New York Undercover et il joue dans le drame sportif La Couleur du baseball de Kevin Rodney Sullivan avec Delroy Lindo, Mykelti Williamson et Blair Underwood.

Dès lors, il alterne les rôles au cinéma et à la télévision mais reste cantonné aux rôles secondaires généralement musclés. Et cette succession d'apparitions lui permet d’enchaîner les collaborations prestigieuses[2].

En 1998, dans la comédie noire Bulworth, il donne la réplique à Warren Beatty et incarne le frère d'Halle Berry qu'il retrouve quelques années après ses débuts. La même année, sort Hors d'atteinte réalisé par Steven Soderbergh et il apparaît dans deux épisodes de la saison 1 d'Ally McBeal. Il produit et joue le premier rôle de la comédie dramatique indépendante Mixing Nia donnant la réplique à Karyn Parsons[3].

En 1999, il est à l'affiche de Jugé coupable de et avec Clint Eastwood. Une production plébiscitée par les critiques[4] qui réalise cependant une contre performance au box-office[5]. La même année, il joue dans la comédie fantastique A Texas Funeral avec Robert Patrick, Martin Sheen et Olivia d'Abo.

Premiers rôles et révélationModifier

 
En 2008.

L'année d'après, il joue pour Andrzej Bartkowiak aux côtés de Jet Li dans Roméo doit mourir. Le film est un succès commercial au box-office[6].

La même année, c'est grâce au cinéma indépendant avec le drame Dancing September[7] qu'il décroche sa première citation lors des NAACP Image Awards[8]. Aussi, avec Miranda Otto, il est l'un des premiers rôles du drame d'Elaine Proctor, Kin, nommé aux British Independent Film Awards[9].

A la télévision, il joue dans quelques épisodes de la série télévisée afro-américaine Soul Food : Les Liens du sang avec Vanessa Lynn Williams.

En 2001, il retrouve le réalisateur polonais pour Hors limites avec Steven Seagal. L'année suivante, il est à l'affiche de deux productions : D'abord la comédie Bienvenue à Collinwood avec George Clooney et le film d'horreur Le Vaisseau de l'angoisse avec Julianna Margulies.

Cette exposition lui permet de partager la vedette de la comédie policière Hollywood Homicide, sortie en 2003, aux côtés d'Harrison Ford et Josh Hartnett[2].

Pourtant, l'année suivante, il joue dans le film de série B, Sexcrimes 2, sorti direct-to-video et le film d'horreur Dead Birds, qui passe inaperçu.

En 2005, aux côtés de Jeff Bridges, Ted Danson et Joe Pantoliano, il participe dans un second rôle, à la comédie The Amateurs. Mais cette année-là est surtout marquée par son obtention du rôle du Dr Preston Burke, brillant chirurgien, dans la série télévisée Grey's Anatomy. Cette série médicale sous fond de comédie dramatique est une création de Shonda Rhimes. Elle rencontre un succès fulgurant, critique et public et permet de révéler l'acteur, auprès du grand public, qui accède à une renommée importante.

En plus des récompenses communes, son interprétation lui vaut de remporter, deux années consécutives, le prix du meilleur acteur dans une série télévisée dramatique par les NAACP Image Awards[8].

Passage au second planModifier

Il est cependant renvoyé de la série le après avoir tenu des propos homophobes contre l'acteur T.R. Knight (qui joue le personnage de George O'Malley dans la série), ce dernier a d'ailleurs été contraint de révéler son homosexualité quelques jours plus tard[10]. Cette altercation entraîne également une confrontation avec Patrick Dempsey[1].

Isaiah Washington essaie ensuite de se donner une meilleure image en enregistrant un spot publicitaire pour l'association GLAAD (Gay & Lesbian Alliance Against Defamation, une association combattant l'homophobie)[11].

En 2007, il signe pour un rôle récurrent dans la série télévisée Bionic Woman, où il incarne le personnage d'Antonio Pope. La production de cette série est arrêtée au huitième épisode lors du déclenchement de la Grève de la Writers Guild of America, et n'a jamais repris à sa fin, en février 2007.

Puis, il apparaît dans les séries éphémères The Cleaner et Los Angeles, police judiciaire mais se fait désormais plus rare. Les films dans lesquels il joue, n'amassent pas les foules. Comme le thriller dont il est la vedette The Least of These (2008), le drame sportif Hurricane Season (2009) de Tim Story dans lequel il donne la réplique à Forest Whitaker et Shad Moss et même sa production de science-fiction Area Q. (2011).

Productions et retour télévisuelModifier

En 2013, il produit et joue dans le drame indépendant d'Alexandre Moors, Blue Caprice, une production saluée par les critiques[12]. Ce film remporte quelques prix et citations, dont aux Gotham Awards et lors des Black Reel Awards pour Isaiah Washington[13].

La même année, il joue dans le film de procès américain coproduit, écrit et réalisé par Karen Moncrieff, Mensonges et Faux Semblants mené par Kate Beckinsale. Et il produit aussi un court métrage centré sur les années 1950 au cinéma et le phénomène de peur rouge, dans lequel il incarne Sidney Poitier[14].

En 2014, l'année où il apparaît en tant que guest-star dans un épisode de la saison 10 de Grey's Anatomy, afin de clore convenablement les intrigues de Cristina Yang (jouée par Sandra Oh)[15], il réussit surtout à faire un retour au premier plan en étant l'un des personnages principaux de la série Les 100. Dans cette série de science-fiction post-apocalyptique, il incarne le rôle de Thelonious Jaha[10]. Il est aussi à l'affiche du drame Blackbird qu'il produit et dans lequel il joue aux côtés de l'oscarisée Mo'Nique.

En 2015, il produit le thriller The Sin Seer, une production inédite en France et dans laquelle il s'octroi le premier rôle[16]. L'année suivante, il joue dans le téléfilm Un été secret avec Lindsey Shaw et Derek Theler.

En 2018, après 4 saisons, l'acteur annonce ne plus faire partie de la distribution régulière de la série Les 100[17]. La même année, il produit le téléfilm dramatique du réseau TV One, Behind the Movement, une production nommée lors de la 50e cérémonie des NAACP Image Awards au prix du meilleur téléfilm[18].

Vie privéeModifier

Il est marié à Jenisa Marie Garland, depuis 1996[19]. Le couple a trois enfants : Isaiah V., Iman et Tyme[1].

Il apporte son soutien à Jill Stein, candidate du Parti vert lors de l'élection présidentielle américaine de 2016[1].

FilmographieModifier

CinémaModifier

Longs métragesModifier

Courts métragesModifier

TélévisionModifier

Séries téléviséesModifier

TéléfilmsModifier

Clip vidéoModifier

DistinctionsModifier

Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb[8].

RécompensesModifier

NominationsModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e et f (en) « Isaiah Washington Biography », sur IMDb
  2. a et b « Isaiah Washington - Sa biographie - AlloCiné », sur AlloCiné
  3. (en) « Mixing Nia (1998) Awards », sur IMDb
  4. (en) « Jugé coupable (1999) Critic Reviews », sur IMDb
  5. (en) « True Crime (1999) - Box Office Mojo », sur Box Office Mojo
  6. « Romeo Must Die (2000) - JPBox-Office », sur JP's Box-Office
  7. (en) « Dancing in September (2000) », sur IMDb
  8. a b et c (en) « Isaiah Washington Awards », sur IMDb
  9. (en) « Kin (2000) Awards », sur IMDb
  10. a et b Clément Machetto, « Isaiah Washington : que devient-il depuis son renvoi de Grey's Anatomy ? », sur telestar.fr,
  11. : Gay & Lesbian Alliance Against Defamation
  12. (en) « Blue Caprice (2013) Critic Reviews », sur IMDb
  13. (en) « Blue Caprice (2013) Awards », sur IMDb
  14. (en) « Not 4 Sale (2013) », sur IMDb
  15. Aubéry Mallet, « Grey's Anatomy saison 10 : Burke de retour, voilà pourquoi la série a fait revenir Isaiah Washington », sur purebreak.com,
  16. (en) « The Sin Seer (2015) », sur IMDb
  17. « The 100 saison 5 : Isaiah Washington ne sera plus régulier sur la série post-apocalyptique », sur critictoo.com,
  18. (en) « Behind the Movement (2018 TV Movie) Awards », sur IMDb
  19. « La biographie de Isaiah Washington », sur programme-tv.net
  20. (en) « Isaiah Washington Other Works », sur IMDb
  21. a b c d e et f avec les membres de la distribution principale.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier