Isabelle de Bretagne

Isabelle de Bretagne
Titre
Comtesse de Laval
Prédécesseur érigé en comté
Successeur Françoise de Dinan
Baronne de Vitré
et vicomtesse de Rennes
Prédécesseur Anne de Laval
Successeur Françoise de Dinan
Biographie
Dynastie Maison de Montfort-l'Amaury
Date de naissance
Date de décès
Père Jean V de Bretagne
Mère Jeanne de France
Fratrie François Ier de Bretagne
Pierre II de Bretagne
Gilles de Bretagne
Conjoints Guy XIV de Laval
Enfants Guy XV de Laval
Jean de Laval
Pierre de Laval
Jeanne de Laval
Hélène de Laval
Louise de Laval

Isabelle de Bretagne (ou Isabelle de Dreux) est née en 1411 et morte en 1444. Elle est la fille de Jean V de Bretagne, duc de Bretagne et de Jeanne de France. Par son mariage en 1430, elle fut comtesse de Laval, baronne de Vitré et vicomtesse de Rennes.

Fiançailles et mariageModifier

Elle fut accordée fort jeune par traité passé à Angers le à Louis III d'Anjou ( roi titulaire de Naples, d'Aragon, de Sicile et de Jérusalem, duc d'Anjou, de Touraine et de Calabre, comte de Provence et du Maine).

Par la suite, son père Jean V de Bretagne rompit ce traité et la maria le à Guy XIV de Laval, fils de Guy XIII de Laval et d'Anne de Laval, 1er comte de Laval, baron de Vitré, vicomte de Rennes, baron de La Roche-Bernard et seigneur de Tinténiac.

Guy XIV de Laval, élevé à la cour de Jean V de Bretagne, est fiancé, en 1419, à Marguerite, la sœur d'Isabelle. Au vu du jeune âge des deux époux, ils sont séparés en attendant que le mariage[1] soit célébré ; suivant l'usage du temps, Guy demeurait auprès de Jean, son beau-père, pendant que sa fiancée était confiée aux soins d'Anne de Laval. Anne se rendit à Vannes pour y recevoir des mains du duc la comtesse, âgée de neuf ans.

Marguerite décède en 1427. C'est donc Isabelle qui épousera Guy XIV de Laval, le , à l'âge de 20 ans. Le couple eut trois fils et sept filles dont :

Le , Isabelle de Bretagne décède à Auray plaine de toutes bonnes œuvres et singulièrement des œuvres de charité et de miséricorde envers l’Église et les paoures.. Elle fait par son testament des legs nombreux en faveur des églises et des monastères de Bretagne ; elle ordonna aussi plusieurs pieuses fondations et entre autres celle d'un couvent de Dominicains à Laval ; mais cette dernière volonté, par des raisons qui nous sont inconnues, ne reçut pas pour lors d'exécution.

Le corps de la comtesse défunte est enterré dans l'église des Frères-Prêcheurs de Nantes sous une voûte, au côté gauche du grand autel de l'église des Jacobins de Nantes, avec cette épitaphe : « Cy gist Isabeau de Bretagne, fille de Jean Ve duc de Bretagne et de Jeanne de France, fille du roi Charles VI et d'Elisabeth de Bavière, épouse de Guy, comte de Laval et de Vitré ; décédée le , en la ville d'Auray ; laquelle par son testament avait ordonné un couvent de l'ordre des frères prêcheurs en la ville de Laval »[2]. Cette dernière volonté se voyait en un tableau suspendu dans l'église des Frères Prêcheurs de Nantes, où elle était enterrée suivant ses vœux [3].

AscendanceModifier

Notes et référencesModifier

  1. L'alliance des deux familles ne devait pas être rompue, alors même que l'un des contractants viendrait à être enlevé par la mort. Dans ce cas, le mariage devait être conclu entre le survivant et un autre des enfants de Bretagne ou de Laval.
  2. Charles Maucourt de Bourjolly, tome I, p. 320.
  3. Jacques Le Blanc de la Vignolle, Mémoire manuscrit

Voir aussiModifier

Liens externesModifier