Ouvrir le menu principal

Is-sur-Tille

commune française du département de la Côte-d'Or
Ne doit pas être confondu avec Is-en-Bassigny.

Is-sur-Tille
Is-sur-Tille
L'Ignon en centre ville (période de haute-eaux)
Blason de Is-sur-Tille
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Côte-d'Or
Arrondissement Dijon
Canton Is-sur-Tille
(chef-lieu)
Intercommunalité Vallées de la Tille et de l'Ignon
Maire
Mandat
Thierry Darphin
2014-2020
Code postal 21120
Code commune 21317
Démographie
Population
municipale
4 413 hab. (2016 en augmentation de 1,71 % par rapport à 2011)
Densité 196 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 31′ 18″ nord, 5° 06′ 58″ est
Altitude Min. 262 m
Max. 408 m
Superficie 22,53 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Bourgogne-Franche-Comté

Voir sur la carte administrative de Bourgogne-Franche-Comté
City locator 14.svg
Is-sur-Tille

Géolocalisation sur la carte : Côte-d'Or

Voir sur la carte topographique de la Côte-d'Or
City locator 14.svg
Is-sur-Tille

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Is-sur-Tille

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Is-sur-Tille
Liens
Site web is-sur-tille.fr

Is-sur-Tille est une commune française située dans le département de la Côte-d'Or en région Ardéchoise

GéographieModifier

Située à une vingtaine de kilomètres au nord de Dijon, elle est implantée à la limite de deux régions naturelles :

  • à l'ouest, un plateau calcaire fortement boisé, dont les altitudes dépassent 400 mètres;
  • à l'est, une plaine argileuse plus humide, en pente douce vers le sud-est de la Saône, vouée à l'agriculture.

Villes limitrophesModifier

HydrographieModifier

La commune est traversée par l'Ignon[1], rivière qui partage ses eaux en plusieurs bras à l'entrée de la ville, avant de rejoindre la Tille[2] affluent de la Saône. La présence de l'eau dans le site naturel de la ville, déterminante dans son développement au cours des siècles, est aujourd'hui un élément pittoresque qui lui confère le charme d'une bourgade paisible et touristique. Is-sur-Tille est à une altitude moyenne de 280 mètres.

GéologieModifier

ReliefModifier

ClimatModifier

ToponymieModifier

Plusieurs hypothèses existent pour l'origine du nom, bien connu des cruciverbistes, « Is » : d'un mot celte qui veut dire eau ou rivière, d'un nom de famille romain (Iccius) ou d'Isis la déesse égyptienne dont des Romains ont pu s'approprier le culte.

HistoireModifier

 
Canon anti-aérien américain pendant la Grande guerre.

Riche de son histoire, la ville possède un patrimoine limité par des destructions nombreuses jusqu'au XVIIIe siècle. Parmi les bâtiments remarquables figurent l'église du XIIe siècle, l'hôtel Lecompasseur de Courtivron, l'hôtel de Lenoncourt, et un château du XVIIe siècle. Des constructions plus récentes, telles que l'hôtel de ville, ne sont pas sans intérêt.

Elle fut le chef-lieu du district d'Is-sur-Tille de 1790 à 1800.

HéraldiqueModifier

  Blasonnement :
« D'azur à deux vrillons d'argent en sautoir et à une crosse de même, brochant sur le tout. »

Politique et administrationModifier

Tendances politiques et résultatsModifier

En 2018, le maire de la commune interdit l'accès à la foret d'Is-sur-Tille aux promeneurs les dimanches jusqu'à la fin de la saison de chasse

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
    ...    
Joseph Claude Marie Charbonnel[3]    
1826 1848 MUTEAU Jean Philippe    
1961 1971 André Huve DVD Conseiller général (1961-1967)
    ...    
1977 1996 Jean Rebiffé RPR  
1996 2014 Michel Maillot PS Conseiller général (2004-2011)
2014 En cours Thierry Darphin DVD  

JumelageModifier

La commune d'Is-sur-Tille est jumelée avec la ville de Waldmohr[4] (Rhénanie-Palatinat), en   Allemagne.

IntercommunalitéModifier

Is-sur-Tille fait partie de la Communauté de communes des Vallées de la Tille et de l'Ignon[5].

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[7].

En 2016, la commune comptait 4 413 habitants[Note 1], en augmentation de 1,71 % par rapport à 2011 (Côte-d'Or : +1,38 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 5611 2891 4791 3641 4361 4601 4201 4001 468
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 4001 4101 3711 3061 3181 8991 9451 8921 963
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 7191 8081 8012 6412 9173 0352 8502 5752 585
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
2 5683 4483 7704 2004 0503 9263 8244 3394 413
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

ÉconomieModifier

CommercesModifier

Le commerce local de proximité est très développé et diversifié, qui couvrent les besoins quotidiens des habitants d'Is-sur-Tille. Il existe plusieurs boulangeries, pâtisseries, boucherie, et marchands de fruits et légumes, en plus des 3 supermarchés. La commune compte également des commerces dans les secteurs bancaires, d'assurances, coiffures, presses et librairie, cordonnerie et fleuristes ainsi que des boutiques de vêtements pour homme et femme.

Hébergements et restaurationsModifier

Les commerces liés au tourisme ne sont pas en reste, avec la présence de 4 restaurants, et 2 hôtels, de nombreux gîtes ruraux et chambres d'hôtes, ainsi qu'un camping.

ArtisansModifier

Les artisans de la commune sont essentiellement dans le secteur du bâtiment.

IndustrieModifier

La ville produit des biens d'équipement domestique, avec l'usine du Groupe SEB, créé à Selongey.

AgricultureModifier

La confrérie de la truffe de Bourgogne[10] a son siège social à Is-sur-Tille.

Lieux et monumentsModifier

  • Ville fleurie classée "deux fleurs"
  • L’hôtel Le Compasseur de Courtivron,
  • Pelouse calcaire du petit clocher[11],
  • 5 lavoirs sur les berges de l'Ignon, dont 3 communaux[12].
  • Ancien camp américain de la Première Guerre mondiale (septembre 1917 à mai 1919) dont un mémorial a été inauguré à Is-sur-Tille le .

Équipements et servicesModifier

Services publicsModifier

Les services publics sont nombreux, tant sur des services nationaux comme La Poste, EDF, le Trésor Public, que sur le plan sécurité : une gendarmerie, une caserne de pompiers; il y a aussi une maison de l'emploi ainsi qu'une structure multi-accueil pour les enfants de 0 à 4 ans.

Transports urbainsModifier

La gare SNCF la plus proche est située sur la commune de Marcilly-sur-Tille. Elle dessert les 2 villes. Un service voyageur[13] assure un trafic régulier, avec le passage de plusieurs TER, par jour, sur la ligne Dijon-Langres. Un service fret est également disponible dans cette gare.

EnseignementModifier

Les élèves de la commune commencent leurs études à l'école maternelle Matisse, puis à l'école Anatole-France[14], inaugurée en 2000. Elles se poursuivent ensuite au collège Paul-Fort.

L'école privée Jeanne-d'Arc accueille également des élèves, pour des sections maternelles et primaires.

SportsModifier

L'office municipal des sports et les associations issoises proposent plusieurs activités sportives : notamment rugby, tennis, volley-ball, ainsi que moto cross et karting cross. Les équipements municipaux sont d'ailleurs nombreux, avec plusieurs salles polyvalentes, une piscine, des terrains de tennis, un skatepark et un gymnase.

SantéModifier

En plus des 2 pharmacies, 8 médecins, 4 dentistes et 2 infirmières sont installés à Is-sur-Tille, un laboratoire d'analyse médicale est également à disposition de la population. L'hôpital local comporte un service de soins (8 lits en médecine et 12 lits en suivis de soins), et un service d'hébergement, l'EHPAD (95 lits). L'équipe médicale est composée de 9 médecins et 1 pharmacien.

En 2008, un pôle médical a été créé comprenant 4 médecins, 2 infirmières et un cabinet de kinésithérapie avec balnéothérapie. Il y a également 3 autres cabinets de kinésithérapie à Is-sur-Tille.

On compte également 2 vétérinaires

Personnalités liées à la communeModifier

Galerie de photographiesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier


Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier