Irkout MC-21

Irkout MC-21 300
Le MC-21 300
Le MC-21 300

Rôle Avion de ligne
Constructeur Drapeau : Russie Irkout
Statut En cours de certification
Premier vol
Mise en service 2021
Retrait -
Production 4
Commandes 175 (août 2019)
Livraisons 0
En service 0
Dimensions
Longueur 38,9 m
Envergure 35,8 m
Hauteur 11,95 m
Masse et capacité d'emport
Max. à vide 42,1 t
Max. au décollage 72,5 t
Passagers 158-168
Motorisation
Moteurs 2 Pratt & Whitney PW1400G
Performances
Vitesse de croisière maximale 834 km/h (Mach 0,785)
Autonomie 4 000 km
Altitude de croisière 12 100 m

L'Irkout MC-21 300 (en cyrillique : Ирку́т МС-21) est un avion de ligne biréacteur moyen-courrier de l'avionneur russe Irkout (membre du consortium UAC) d'une capacité de 168 à 190 sièges, dont le premier vol a eu lieu le . L'avion est en cours de certification.

HistoriqueModifier

 
MS-21 sur une ligne d'assemblage en janvier 2016.

En 2009, Irkout annonce une première sortie de chaîne en 2014 et une certification européenne en 2016. Sa version de base MS-21-200 de 150 places devrait être suivie du MS-21-300 de 180 places et du MS-21-400 de 210 places.

En , à la suite de retards, on déclare qu'il fera son premier vol en et entrera en service en 2017. Il est prévu d’en construire 50 exemplaires par an à partir de 2018[1].

Le MS-21-300 effectue son premier vol le à Irkoutsk [2]. Il est rejoint par un deuxième prototype le [3]. Un troisième prototype fait son vol inaugural le [4] et un quatrième prototype le [5].

En , la production en série qui devait commencer en 2019 est décalée d'un an et est désormais prévue pour fin 2020. Le retard est annoncé comme étant consécutif à des sanctions des États-Unis à l'encontre d'entreprises russes participant au projet notamment dans le domaine des matériaux composites[6].

CaractéristiquesModifier

Avec le Comac C919 chinois, il représente une nouvelle génération de concurrents de l'Airbus A320 et du Boeing 737. Avec de nouvelles motorisations (réacteurs américains Pratt & Whitney PW1400G et russes PD-14) et une utilisation forte de matériaux composites (35 % de la structure, pour une masse totale de 15 % inférieure aux standards précédents), le MS-21 escompte un gain en consommation et coûts sur ses concurrents[7].

CommandesModifier

En , le constructeur fait état de 175 commandes fermes et d'environ 150 options[8].

Notes et référencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. « L’Irkout MC-21 fera son premier vol en avril 2016 », sur Air-Journal.fr, (consulté le 25 août 2015).
  2. Le Point magazine, « Premier vol du moyen-courrier russe MC-21, futur concurrent d'Airbus et Boeing », Le Point,‎ (lire en ligne, consulté le 29 mai 2017)
  3. (en) « The second MC-21-300 aircraft joined the flight test program », United Aircraft Corporation (UAC) (consulté le 12 mai 2018)
  4. « Un troisième prototype du MC-21-300 réalise son vol inaugural », sur Air-Journal.fr, (consulté le 29 mars 2019).
  5. (en) « Russie: un quatrième MC-21 décolle (vidéo) », Air Journal (consulté le 13 janvier 2020)
  6. « MC-21, le concurrent russe d'Airbus et de Boeing, victime des sanctions américaines », sur Capital.fr, (consulté le 7 avril 2019).
  7. Jean-Pierre Casamayou, Yann Cohennec et François Julian, « Menaces sur les monocouloirs d'Airbus et Boeing », Air et Cosmos, no 2185,‎ , p. 10-14 (ISSN 1240-3113)
  8. (en) « Programme Status MC-21 », Irkout Corporation, juillet2018