Irina Lankova

Pianiste belgo-russe

Irina Lankova, née à Mitchurinsk (Russie) le , est une pianiste belge de musique classique.

Irina Lankova
Description de l'image Irina Lankov.jpg.

Naissance (44 ans)
Michurinsk, Russie
Activité principale Pianiste
Style Musique classique
Formation École supérieure Gnessine, Conservatoire Royal de Bruxelles
Site internet www.irinalankova.com

Répertoire

Rachmaninov, Scriabine, Schubert, Bach

Scènes principales

Wigmore Hall, Salle Gaveau, Carnegie Hall

FormationModifier

Irina Lankova est diplômée avec les plus hautes distinctions de l’Ecole Gnessine à Moscou et du Conservatoire royal de Bruxelles. Elle a reçu les enseignements des grands maitres de l’école russe tels que Evgueni Moguilevski, lui-même l’élève de Heinrich Neuhaus, et, plus tard, les conseils personnels de Vladimir Ashkenazy.

CarrièreModifier

Irina Lankova joue sur les scènes prestigieuses à travers le monde, telles que Carnegie Hall à New-York, Wigmore Hall à Londres, Salle Gaveau à Paris, Flagey à Bruxelles, Cidades das Artes à Rio etc. Elle est l'invitée des nombreux festivals tels que Piano Folies Touquet, Académie d'Eté de Nice, Sagra Musicale Umbria, Schiermonnikoog Kamermuziekefestival, Festival de Wallonie, Brussels Summer Festival, Fortissimo d'Orleans, Berlin Summer Festival, etc.

Irina Lankova est décrite par la presse internationale comme une pianiste au « toucher véritablement poétique » et au jeu de « couleurs infinies »[1]. Ses récitals sont acclamés dans le monde entier et se distinguent par ses interprétations expressives et poétiques, une riche palette de couleurs et la grande qualité du son.

Suite à son début à Wigmore Hall en 2008, Irina Lankova fut invitée à rejoindre l’élite mondiale des Artiste Steinway[2].

En mars 2021, vient de paraitre son dernier album "Elégie". Ses précédents enregistrements, dédiés à Rachmaninov, Scriabine, Chopin et Schubert, sont tous félicités par la critique internationale pour leurs « profonde sensibilité » (Pianiste), « a narration personnelle »(La Libre Belgique) et « la grande sincérité » (The Independent).

La pianiste est reconnue pour ses interprétations et enregistrements personnelles et habitées de Rachmaninov, Scriabine, Schubert et Bach, mais également pour ses projets innovants, tels que « Piano dévoilé » et « Visions Goldberg »[3].

Inspirée par d’autres formes artistiques et dans l’esprit d’innover la présentation de la musique classique, Irina Lankova développe une série de projets personnels. Après des années de travail sur les Variations Goldberg[4], elle crée en 2020 un projet multimédia « Visions Goldberg » ensemble avec la vidéaste Isabelle Françaix.

Désireuse de communiquer davantage avec son public, elle lance en 2016 « Piano dévoilé »[5], un concept du concert informel, enrichi par ses explications personnelles et destiné à tout public. Cette formule rencontre un vif succès, y compris sur internet, où la chaine YouTube de l’artiste compte plusieurs millions de vue.

Passionnée par le partage de la musique et de son expérience, Irina Lankova donne des master classes. Depuis 2015, elle est la directrice artistique du Max Festival en Belgique [6]

Vie privéeModifier

Irina Lankova est mariée à un architecte belge et a deux enfants. Elle vit en Belgique (Brabant wallon).

DiscographieModifier

Liens externesModifier

RéférencesModifier

  1. Martine D. Mergeay, « La beauté me sauve », sur La Libre Belgique,
  2. (en) « Irina Lankova - Steinway & Sons », sur www.steinway.com (consulté le )
  3. « Irina Lankova va vous faire aimer le classique », sur L'Echo, (consulté le )
  4. Xavier Flament, « Les 'Visions Goldberg' d'Irina Lankova », sur www.lecho.be, (consulté le )
  5. « « Piano dévoilé » – concerts racontés », sur Website de Irina Lankova (consulté le )
  6. « Musiq3 soutient le Festival Max van der Linden », sur Musiq3, (consulté le )
  7. Xavier Flament, « Irina Lankova, pianiste: 'J’étais attirée par la souffrance' », sur L'Echo,