Ippolito Marracci (théologien)

clerc régulier de la mère de Dieu, théologien

Ippolito Marracci (Torcilliano, frazione de Camaiore, 1604- Rome, ) est un théologien italien, protagoniste précurseur au XVIIe siècle du mouvement mariologue.

BiographieModifier

En 1621 Ippolito Marracci est entré dans l'ordre des clercs réguliers de la Mère de Dieu dont il en devint devint vicaire général à 34 ans. Tout en s'occupant de la paroisse de Santa Maria in Campitelli, il a écrit plus de 100 livres sur le dogme de la Vierge Marie, dont à peine une trentaine ont été publiés. Ses livres contiennent des informations sur les écrits perdus d'autres théologiens[1].

Ardent promoteur de l'Immaculée Conception de Marie, lequel n'a été étudié par le Saint-Office et défini que le , il a été arrêté pour ses écrits et gardé en prison pendant plusieurs mois.

Principaux écritsModifier

  • Sacerdotium Mysticum Marianum (1647), non publié.
  • Expostulatio ad Clementen Decimi,manuscrit conservé à la Bibliothèque nationale, Rome.
  • Polyanthea Mariana (1648), publié à Cologne, 1683.
  • Pontifices Maximi mariani (1642),
  • Apostoli mariani (1643),
  • Fundatores mariani (1643),
  • Biblioteca mariana alphabetico ordine digesta (1648),
  • Lilia mariana (1651),
  • Leonis Imperatoris Mariale (1651), Rome.
  • Purpura mariana (1654),
  • Reges mariani (1654),
  • Caesares mariani (1656),
  • Trutina mariana (1660)[2],

BibliographieModifier

  • René Laurentin, Maria, Ecclesia, Sacerdotium, Nouvelles Éditions Latines, p. 327-336, Paris, 1952.

RéférencesModifier

  1. (it) Cesare Cantù, Gaetano Barbati, Storia degli Italiani, page 961, 1858. [1]
  2. Jean Baptiste Glaire,Dictionnaire universel des sciences ecclésiastiques, page 1373, 1868. [2].

SourcesModifier

Liens externesModifier