Ouvrir le menu principal

Iounous-bek Evkourov

personnalité politique russe
(Redirigé depuis Iounous-Bek Evkourov)
Iounous-bek Evkourov
Yunus-bek Yevkurov (15-08-2019).jpg
Iounous-bek Evkourov en 2009
Fonction
Head of the Republic of Ingushetia (en)
-
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (56 ans)
Tarskoye (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Евкурнаькъан Баматгири ЮнусбекVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Allégeance
Formation
Académie militaire de l'État major des forces armées de la Fédération de Russie (en)
Lycée de commandement des aéroportés de Riazan (en)
Académie militaire M. V. Frounzé (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Homme politique, militaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Religions
Parti politique
Armes
Grade militaire
Conflits
Site web
Distinctions

Iounous-bek Bamatguireïevitch Evkourov (en russe : Юнус-бек Баматгиреевич Евкуров), né le à Tarskoye, est un homme politique russe. Il est chef de la république d'Ingouchie de 2008 à 2019.

BiographieModifier

Il naît en Ossétie du Nord, dans le raïon Prigorodny majoritairement peuplé d'Ingouches.

Sa carrière militaire le mène sur divers théâtres d'opérations, et son courage et son héroïsme au Kosovo lui valent, en 2000, le titre de héros de la Russie.

Il est également commandant militaire adjoint à l'état-major de la région militaire Volga-Oural (en) de 2004 à 2008.

Le , il est nommé par le président russe Dmitri Medvedev au poste de président par intérim de la république d'Ingouchie, en remplacement de l'impopulaire Mourat Ziazikov. Il est élu par l'Assemblée populaire d'Ingouchie le lendemain pour cinq ans[1].

Le , il est grièvement blessé lors d'un attentat à la bombe visant le cortège présidentiel près de Magas[2],[3]. Le Premier ministre Rachid Gaysanov assure l'intérim jusqu'en septembre suivant quand Evkourov peut reprendre ses fonctions.

Il remet sa démission le , mais se voit charger d'assurer l'intérim jusqu'au 8 septembre suivant, date à laquelle il est réélu par l'Assemblée ingouche. Il remet une seconde fois sa démission le et est remplacé deux jours plus tard par Makhmoud-Ali Kalimatov.

Notes et référencesModifier