Ouvrir le menu principal
Ioulia Solntseva
1929. Юлия Солнцева в фильме Аэлита.jpg
Ioulia Solntseva dans Aelita de Yakov Protazanov (1924)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 88 ans)
MoscouVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalités
Formation
Activités
Conjoint
Autres informations
Membre de
Union des cinéastes en URSS (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Genre artistique
Distinctions
Prix StalineVoir et modifier les données sur Wikidata
Liste détaillée
Prix Staline
Médaille de Vétéran du Travail (en)
Médaille du Mérite au travail de la Grande Guerre patriotique (en)
Artiste du peuple de la RSFSR (en)
Ordre de l'Insigne d'honneur
Artiste du peuple de l'URSS
Ordre du Drapeau rouge du Travail
Ordre de Lénine
Artiste d'honneur de la RSFSR (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Ioulia Ippolitovna Solntseva (en russe : Юлия Ипполитовна Солнцева) est une réalisatrice et actrice russe née le à Moscou (Russie) et décédée à Moscou (URSS) le . Elle était l'épouse du réalisateur Alexandre Dovjenko. Elle a obtenu le Prix de la mise en scène au Festival de Cannes pour Récit des années de feu en 1961[1] et en a été membre du jury en 1975.

Sommaire

BiographieModifier

Ioulia Solntseva naît à Moscou, dans la famille d Hippolyte Peresvetov et Valentina Timokhina. Son vrai nom de famille est Peresvetova. Elle fait ses études à la Faculté d'histoire et de philologie de l'université de Moscou. En 1922, elle sort diplômée de l'Académie russe des arts du théâtre. Elle commence sa carrière sur scène du théâtre de Chambre (théâtre Kamerny) d'Alexandre Taïrov à Moscou. Elle débute au cinéma sous la direction de Yakov Protazanov dans l'adaptation du roman d'Alexis Tolstoï Aelita.

On lui décerne un prix Staline pour le film biographique consacré à l'agronome soviétique Ivan Mitchourine, coréalisé avec Alexandre Dovjenko en 1948. Elle devient artiste du peuple de l'URSS en 1981. Ioulia Solntseva est la première femme cinéaste qui a reçu le Prix de la mise en scène au Festival de Cannes (1961), pour le film Récit des années de feu (Povest plamennykh let).

Morte à Moscou, elle est enterrée au cimetière de Novodevitchi.

FilmographieModifier

Comme réalisatriceModifier

Comme actriceModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier