Intégrité (droit)

Chaque personne (physique ou morale) a droit au respect de son intégrité physique et morale. Les Principes de Jogjakarta[1] et la Convention relative aux droits des personnes handicapées[2] affirment l'intégrité comme les droits de l'Homme.

L'intégrité physiqueModifier

Le respect de l'intégrité physique implique :

L'intégrité moraleModifier

Le respect de l'intégrité morale implique :

L'intégrité numériqueModifier

L'intégrité numérique est une notion juridique émergente visant à garantir le droit à l’autodétermination informationnelle.

NotesModifier

AnnexesModifier

Articles connexesModifier