Institut national des sciences de l'univers

L’Institut national des sciences de l’Univers (INSU) du CNRS coordonne des recherches couvrant un large spectre : astronomie et astrophysique ; sciences de l’océan et de l’atmosphère ; sciences de la Terre et des surfaces continentales. Structuré autour des observatoires des sciences de l’Univers (OSU), engagé dans des programmes nationaux et internationaux, l’INSU ouvre des pistes pour répondre aux grands défis scientifiques d'aujourd'hui, de l’Univers et de la Terre et aux enjeux planétaires, tels les effets du changement climatique, les solutions pour un développement durable, la nature des ressources et leur usage , l’anticipation des risques naturels ou les origines et l’évolution de l’Univers.[1]

Institut national des sciences de l'univers
Histoire
Fondation
Cadre
Type
Pays
Organisation
Organisation mère
Site web
Navire Théthys II de la division technique de l'INSU

MissionModifier

Au sein du CNRS, l’Institut national des sciences de l’Univers a pour mission d’élaborer, de développer et coordonner en France les recherches d’ampleur nationale et internationale en astronomie, sciences de la Terre, de l’océan, de l’atmosphère et de l’espace.

Laboratoires et Observatoires des sciences de l’Univers (OSU)Modifier

À l'instar des autres instituts du CNRS, l’INSU partage la tutelle de la plupart de ses unités de recherche avec ses partenaires académiques. L'originalité de son organisation réside dans le regroupement de ses laboratoires en observatoires des sciences de l’Univers (OSU) qui mettent notamment en œuvre les actions et les services nationaux d’observation labellisés par l'institut[2].

Structures territoriales originales, les observatoires des sciences de l’Univers ont pour mission principale « d’organiser les moyens nécessaires à l’acquisition d’observations des systèmes astronomiques ou des composantes du système Terre ». Au sein des centres universitaires, ils ont un statut d’école interne ou de grand établissement et constituent des unités d’appui et de service (UAR) pilotées en partenariat par le CNRS, l'Université et le plus souvent, d’autres établissements ou organismes de recherche.

Au niveau local, les observatoires des sciences de l’Univers mettent en œuvre sur le long terme les actions et les services nationaux d’observation et favorisent les recherches interdisciplinaires. Ils facilitent notamment l’accès aux grandes infrastructures de recherche et aux plateformes expérimentales ou numériques d’intérêt régional ou national.

Thématiques de recherchesModifier

Les recherches menées à l’INSU portent en priorité sur :

  • La formation et l’évolution de l’Univers, de ses constituants (matière baryonique, matière et énergie noires) et des objets qui le composent (galaxies, étoiles, systèmes planétaires) ;
  • L’évolution de la structure de la Terre et des planètes, les ressources naturelles (métaux, combustibles fossiles, eau, sols…) et l’origine des risques telluriques ;
  • L’évolution et la variabilité de l’atmosphère et du climat, les cycles biogéochimiques (carbone, azote…), la dynamique de l’océan, de l’atmosphère et des glaces ainsi que leurs interactions ;
  • Les échanges des surfaces continentales et de la Zone Critique avec l’atmosphère, l’océan et la terre profonde, l’évolution des éco-hydrosystèmes, des sols et de leur qualité, et les aléas météorologiques.[3]

Prix et distinctionsModifier

Médaille d'or du CNRS

Médaille d'argent du CNRS

Médaille de bronze du CNRS

Notes et référencesModifier

  1. « Site de l'INSU », sur insu.cnrs.fr (consulté le )
  2. « Structures | INSU », sur www.insu.cnrs.fr (consulté le )
  3. https://www.insu.cnrs.fr/sites/institut_insu/files/pdf/fiches%20INSU%20septembre%202021.pdf

Articles connexesModifier

Liens externesModifier