Institut national de géophysique et de volcanologie

institut de recherche en Italie

L' Institut national de géophysique et de vulcanologie (italien : Istituto Nazionale Geofisica e Vulcanologia, INGV) est un institut de recherche italien pour la géophysique et la volcanologie. Il est issu de la fusion en 1999 des principaux instituts de recherche italiens sur ces sujets[1] : l'Observatoire du Vésuve de Naples, l'Institut national de géophysique de Rome, l'Institut international de volcanologie de Catane, l'Institut de géochimie des fluides de Palerme et l'Institut de recherche sur le risque sismique de Milan.

Institut national de géophysique et de vulcanologie
italien : Istituto Nazionale Geofisica e Vulcanologia
Logo de l'organisation
Situation
Création 29 septembre 1999
Type Organisation scientifique
Siège Drapeau de l'Italie Rome
Coordonnées 41° 49′ 41″ N, 12° 30′ 55″ E
Langue Italien
Organisation
Effectifs 1000
Président national
(depuis le 28 avril 2016)
Carlo Doglioni
Organisations affiliées Ministère de l'Éducation, de l'Université et de la Recherche

Site web Ingv.it

L'« INGV » est financé par le  Ministère de l'Éducation, de l'Université et de la Recherche[2]. Au sein de l'état italien, ses principales responsabilités concernent la protection civile, la surveillance et l'entretien des réseaux nationaux étudiant les phénomènes sismique et volcanique, et dans le cadre de la prévention, la sensibilisation et la formation de la population italienne aux risques naturels. L'institut emploie environ 1 000 personnes réparties entre le siège de Rome et les autres sections de Milan, Bologne, Pise, Naples, Catane et Palerme.

L'INGV figure parmi les 20 principales institutions de recherche en matière de productions et publications scientifiques[3]. Il participe et coordonne plusieurs projets européens de recherche et organise des réunions scientifiques internationales, en collaboration avec d'autres institutions[4],[5],[6].

Les présidentsModifier

  • 11, 2011: Enzo Boschi[7]
  • : Domenico Giardini[7]
  • -  : Stefano Gresta (depuis le ,  président intérimaire)
  • : Carlo Doglioni[8].

RéférencesModifier

  1. « Statuts de l'INGV sur Wayback Machine », sur web.archive.org (consulté le )
  2. Liste des italiens des Institutions de Recherche, Ministère de la Recherche
  3. Sciencewatch, top 20 du classement des établissements en sismologie
  4. EMSO, Européen Pluridisciplinaire des fonds marins et de la colonne d'eau de l'Observatoire
  5. EPOS, Plaque Européenne Système d'Observation de la
  6. USGS ET INGV
  7. a et b (en) « Trial delayed of scientists accused over L'Aquila quake », CNN,‎ (lire en ligne, consulté le )
  8. (en) « Carlo Doglioni appointed president of the INGV Institute », sur Journals.elsevier.com

Liens externesModifier