Institut français de géopolitique

Institut français de géopolitique
Institut Français de géopolitique.png
Histoire
Fondation

1989 (IFG LAB)

2002 (Institut Français de Géopolitique)
Statut
Type
Institut universitaire
Nom officiel
Institut Français de Géopolitique
Régime linguistique
Français
Fondateur
Directeur
Site web
Localisation
Pays
Localisation
Localisation sur la carte d’Île-de-France
voir sur la carte d’Île-de-France
Red pog.svg

L’Institut français de géopolitique (IFG) est un institut universitaire spécialisé en géopolitique. Rattaché à l'université de Paris VIII, il est un pionnier de l'enseignement et de la recherche en géopolitique après son renouveau en France en 1976.

L'Institut est ouvert à la fois sur l'analyse de conflits locaux, de ceux liés au cyberespace, et à la géopolitique urbaine.

HistoireModifier

OriginesModifier

La géopolitique étudie le territoire géographique dans sa profondeur historique afin d'éclairer les enjeux de pouvoirs qui en découlent. La discipline est voisine de la géoéconomie, qui met en relief les variables économiques dans la géographie politique des territoires.

Si le terme apparaît à la fin du XIXe siècle sous la plume de Rudolf Kjellén, il disparaît à la fin de la Seconde Guerre mondiale. La géopolitique est à l'époque considérée comme une discipline pseudo-scientifique, détournée de son sens par le régime nazi[1]. Cette décrédibilisation au sein du monde universitaire la fait disparaître jusqu'aux années 1970 en France[2].

En 1976, le géographe et politiste Yves Lacoste entreprend la création d'une école française de géopolitique, fondée sur les recherches en sciences humaines et sociales, qui rompe radicalement avec la géopolitique nationaliste du XIXe siècle pour en faire une véritable discipline académique[3]. Il est alors entouré de plusieurs géographes, dont Béatrice Giblin[4]. Il fonde la revue universitaire Hérodote. Il participe à la création du Centre de recherches et d'analyses géopolitiques de Paris VIII en 1989 qui sera renommé par la suite IFG Lab [5]. Il s'agit du premier organisme à délivrer des doctorats en géopolitique en France[6].

L'importance que prend le DEA et son succès auprès du public estudiantin incitent l'université à créer une structure propre et autonome en 2002[7]. Elle est appelée Institut français de géopolitique.

L'IFG est aujourd'hui l'un des grands pôles universitaires européens dans la discipline[8],[5]. Philippe Subra a contribué à créer au sein de l'établissement un pôle d'étude de la géopolitique locale et urbaine[1]. L'institut est aussi pionnier dans la géopolitique de l'environnement[9].

EmplacementsModifier

L'Institut français de géopolitique est situé, depuis sa création, au sein du campus de l'université de Paris VIII. Toutefois, l'expansion de l'institut l'a incité à déborder de ses bâtiments initiaux. Ainsi, le campus Condorcet accueille aujourd'hui l'équipe de recherche de l'institut travaillant pour le projet GEODE, ainsi que les étudiants diplôme Universitaire « Révolution numérique : enjeux stratégiques et géopolitiques »[10].

Enseignements et RecherchesModifier

FormationsModifier

EnseignementsModifier

Les formations suivantes sont dispensées :

  • Master mention géopolitique :
    • Master spécialité « géopolitique locale et gouvernance territoriale » ;
    • Master spécialité[11] « géopolitique : enjeux territoriaux et rivalités de pouvoirs », avec trois filières (Cyberestratégie et terrain numérique ; Les nouveaux territoires de la compétition stratégique ; Risques géopolitiques) ;
    • Diplôme universitaire de niveau bac+5 : « Révolution numérique : enjeux stratégiques et géopolitiques »

RechercheModifier

Axes de recherches (2020-2025)Modifier

Le laboratoire de l'Institut Français de Géopolitique (IFG Lab), pour le contrat de recherche universitaire 2020-2025, s'organise autour de quatre thèmes[12] :

  • Géopolitique de la Datasphère (GEODE Centre de recherche sur les enjeux stratégiques et géopolitiques de la révolution numérique).

Ce centre est labellisée centre d’excellence par le Ministre des Armées[13].

  • Analyse géopolitique des risques.
  • Géopolitique locale. Trois sous-thèmes y sont présents[14] 1- Géopolitique de l’Aménagement. 2- Géopolitique urbaine. 3- Géopolitique interne des ressources naturelles.
  • États nations, nationalismes, minorités.

Il abrite également l’Observatoire de la Turquie contemporaine créé en 2019 et qui est chargé d’étudier la dérive autoritaire de la Turquie.

Vie étudianteModifier

Associations étudiantesModifier

Une association de filière portant le nom de Géodote a vu le jour en 2022.

Personnalités liéesModifier

DirecteursModifier

Trois directeurs ont dirigé l'Institut français de géopolitique depuis sa création en 2002 :

  1. Béatrice Giblin (2002-2009)[1]
  2. Barbara Loyer (2010-2018)
  3. Philippe Subra (2019 à nos jours)[15]

EnseignantsModifier

L'Institut français de géopolitique a accueilli plusieurs enseignants notables :

ÉtudiantsModifier

Quelques anciens étudiants :

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Yannick Clavé, Pierre Agéron, Edouard de Bélizal et Maie Girardot, ECG 1re année Histoire Géographie Géopolitique - 2021 - Tout-en-un: Tout-en-un, Dunod, (ISBN 978-2-10-083149-4, lire en ligne)
  2. Cédric Tellenne, Introduction à la Géopolitique, La Découverte, (ISBN 978-2-348-04586-8), p. 11
  3. Olivier Kempf, Géopolitique de la France: entre déclin et renaissance, Technip, (ISBN 978-2-7108-1000-1, lire en ligne)
  4. Béatrice Giblin, Le paradoxe français: Entre fierté nationale et hantise du déclin, Armand Colin, (ISBN 978-2-200-61847-6, lire en ligne)
  5. a et b Frédéric Encel, Mon dictionnaire géopolitique: Édition augmentée, Presses Universitaires de France, (ISBN 978-2-13-081735-2, lire en ligne)
  6. Louis Florian, Les grands théoriciens de la géopolitique, Humensis, (ISBN 979-10-358-1483-0, lire en ligne)
  7. « L'Institut Français de Géopolitique - Histoire-géographie », sur eduscol.education.fr (consulté le )
  8. (en) Jaap Jacobs et L. H. Roper, The Worlds of the Seventeenth-Century Hudson Valley, SUNY Press, (ISBN 978-1-4384-5097-1, lire en ligne)
  9. Antonio Azuela, Conflits de proximité et dynamiques urbaines, Presses universitaires de Rennes, (ISBN 978-2-7535-3680-7, lire en ligne)
  10. « D.U. Révolution numérique », sur geode.science (consulté le )
  11. « Master 2 Géopolitique et enjeux de pouvoir – Institut Français de Géopolitique » (consulté le )
  12. « Présentation IFG LAB – Institut Français de Géopolitique », sur geopolitique.net (consulté le )
  13. « Communiqué : GEODE labellisé “centre d’excellence” du Ministère des Armées ! – Institut Français de Géopolitique », sur geopolitique.net (consulté le )
  14. « Thèmes de recherche – Institut Français de Géopolitique », sur geopolitique.net (consulté le )
  15. « Nouveau directeur – Institut Français de Géopolitique », sur geopolitique.net (consulté le )

Liens externesModifier