Ouvrir le menu principal

Institut de mathématiques de Jussieu – Paris Rive Gauche

Institut de Mathématiques de Jussieu - Paris Rive Gauche
upright=Article à illustrer Organisation
Histoire
Fondation
1994
Cadre
Type
Domaine d'activité
Siège social
Pays
Coordonnées
Organisation
Effectif
500
Chercheurs
200
Direction
Organisation mère
Site web
Localisation sur la carte de Paris
voir sur la carte de Paris
Red pog.svg

L'institut de mathématiques de Jussieu-Paris Rive Gauche (IMJ-PRG) est un laboratoire de recherche en mathématiques fondamentales situé à Paris. C'est une unité mixte de recherche (UMR 7586) dont les cotutelles sont le CNRS, Sorbonne Université et l'université Paris-Diderot. Il est implanté sur deux campus : le campus de Jussieu et le campus Paris Rive Gauche.

Plus de 200 chercheurs permanents y sont attachés, ainsi que plus de 100 doctorants, des professeurs émérites, des post-doctorants, des chercheurs invités, des attachés temporaires d'enseignement et de recherche, des chercheurs associés, des collaborateurs bénévoles, et une équipe d'appui à la recherche.

Numériquement, l'institut est le plus important laboratoire de recherche mathématique en France.[1] L’IMJ-PRG est le plus important laboratoire d’accueil de l’École doctorale de sciences mathématiques de Paris-Centre, où sont inscrits ses doctorants, soit au moins 100 actuellement. Il dispose aussi de sa propre revue scientifique, le Journal de l’institut de mathématiques de Jussieu, publié par Cambridge University Press et qui couvre tous les domaines des mathématiques fondamentales.

Chaque année depuis 2001, l'IMJ-PRG organise une école d'été internationale consacrée à un sujet particulièrement actif dans la recherche actuelle.

Sommaire

HistoriqueModifier

L'institut est créé le sous le nom d’Institut de mathématiques de Jussieu. Il déménage en 1999 sur le site de Chevaleret durant le désamiantage du campus de Jussieu. En 2010, la moitié du laboratoire rattachée à l'UPMC s'installe de nouveau sur le campus de Jussieu ; l'autre moitié rattachée à l'Université Paris Diderot s'installe en 2013 sur le campus Paris Rive Gauche et le laboratoire change de nom pour prendre sa forme actuelle.

L'institut est un des membres fondateurs, en 2005, de la Fédération de recherche en mathématiques de Paris centre. Depuis , l’IMJ-PRG est adossé à la Fondation sciences mathématiques de Paris.

DistinctionsModifier

Plusieurs membres de l'IMJ-PRG ont reçu des prix ou distinctions, nationales et internationales.[2] On peut notamment mentionner Artur Ávila, qui reçut la Médaille Fields en 2014[3], et Claire Voisin, qui reçut la médaille d'or du CNRS en 2016[4].

ThématiquesModifier

Le spectre scientifique de l’IMJ-PRG recouvre l’essentiel des domaines de recherche importants en mathématiques fondamentales. Il est ainsi organisé en 12 équipes-projets : analyse algébrique (AA), analyse complexe et géométrie (ACG), analyse fonctionnelle (AF), algèbres d'opérateurs (AO), combinatoire et optimisation (CO), formes automorphes (FA), histoire des sciences mathématiques (HSM), géométrie et dynamique (GD), groupes représentations et géométrie (GR), logique mathématique (LM), théorie des nombres (TN), topologie et géométrie algébriques (TGA).

ActivitéModifier

Les membres de l'IMJ-PRG publient des centaines d'articles chaque année. S'y tiennent plus de 20 séminaires. Environ 30 thèses y sont soutenues chaque année.

Les membres de l'IMJ-PRG interviennent dans la formation, notamment en préparation vers la recherche mathématique en mathématiques fondamentales.

Notes et référencesModifier

  1. Haut Conseil de l'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur, « Évaluation de l'unité : Institut de Mathématiques de Jussieu-Paris Rive Gauche » [PDF], sur hceres.fr, (consulté le 17 septembre 2018)
  2. IMJ-PRG, « Prix et distinctions », sur www.imj-prg.fr (consulté le 9 juin 2018)
  3. « Artur Avila, médaille Fields 2014 », sur CNRS Le journal (consulté le 9 juin 2018)
  4. « Claire Voisin, une virtuose des maths médaille d'or du CNRS », ladepeche.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 9 juin 2018)