Institut d'histoire de l'Amérique française

organisation à but non lucratif à Montréal, Canada

L'Institut d'histoire de l'Amérique française (IHAF) est la principale association des historiens professionnels et des spécialistes de l’Amérique française. Fondée en 1946 par Lionel Groulx, l'institut est un organisme à but non lucratif[1]. Depuis 1947, l'Institut publie la Revue d'histoire de l'Amérique française[2], le plus important périodique d'histoire du Québec[3].

Institut d'histoire de l'Amérique française
Histoire
Fondation
1946
Cadre
Type
Domaine d'activité
Objectif
« défend la place de l’histoire ainsi que celle des sciences humaines et sociales (...) intervient également dans les grands dossiers d’actualité en matière d’enseignement, de recherche, de patrimoine et d’archives »
Siège
Université de Montréal
Pavillon Lionel-Groulx
3150, rue Jean-Brillant, local C-6097
Montréal (QC) H3T 1N8
Pays
Coordonnées
Langue
Organisation
Fondateur
Président
Brigitte Caulier
Site web

HistoriqueModifier

Dès 1915, Lionel Groulx cherchait un moyen de redonner la place à la langue française au Canada. C'est le , lors d'un discours prononcé par Groulx au banquet de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal, qu'il mentionne pour la première fois son intention de fonder l'Institut d'histoire de l'Amérique française : « L'état lamentable dans lequel j'avais trouvé, en 1915, l'enseignement de l'histoire du Canada — inexistant dans nos universités françaises — me fit chercher les moyens de restituer sa place et son rang à la grande discipline[4] (...) le manque de ressources, les conditions misérables où mon collègue, M. Frégault, et moi-mime continuons à travailler, m’ont empêché de fonder cet Institut[5] ».

PrixModifier

L'institut remet périodiquement des prix et des distinctions :

  • Prix Lionel-Groulx : récompense le meilleur ouvrage portant sur un aspect de l’histoire de l’Amérique française et s’imposant par son caractère scientifique.
  • Prix de l’Assemblée nationale : favoriser la production d’ouvrages reliés à l’histoire politique de l’Amérique française qui s’imposent par la qualité, l’originalité et la rigueur de la recherche historique et par leur accessibilité au grand public.
  • Prix de la Revue d’histoire de l’Amérique française : récompense le meilleur article publié dans son dernier volume complet.
  • Prix Michel-Brunet : récompense le meilleur ouvrage traitant d’un sujet historique produit par un jeune historien québécois de moins de 35 ans.
  • Prix Louise-Dechêne : récompense la meilleure thèse rédigée en français ou en anglais et dont le sujet porte sur l’histoire de l’Amérique française.

RéférencesModifier

  1. Jean-François Nadeau, « L’héritage en demi-teinte de Lionel Groulx, 50 ans plus tard », Le Devoir,‎ (lire en ligne)
  2. « Revue d'histoire de l'Amérique française », sur Érudit (consulté le 26 novembre 2017)
  3. « La Revue d'histoire de l'Amérique française », sur Encyclopédie canadienne (consulté le 26 novembre 2017)
  4. Conrad-M. Morin, « Historique de l’Institut d’Histoire de l’Amérique française », Revue d'histoire de l'Amérique française, vol. 2, no 1,‎ (ISSN 0035-2357 et 1492-1383, DOI 10.7202/801445ar, lire en ligne, consulté le 26 novembre 2017)
  5. Omer Héroux, « Pour un “Institut d’Histoire du Canada” », Le Devoir,‎ (lire en ligne)

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier