Institut Saint-Ghislain

Institut Saint-Ghislain
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Géographie
Pays
Région
Arrondissement administratif
Grande ville
Coordonnées
Fonctionnement
Statut

L' Institut Saint-Ghislain, situé rue des Capucins à Bruxelles, a été construit vers 1939 par Ch. De Lestré, un architecte mieux connu pour ses plans de la Maison de maître de style Beaux-Arts située avenue des Gaulois, no 25 à Etterbeek[1] et d'une Maison de style moderniste construite au 89 rue Commandant Ponthier[2] toujours à Etterbeek d'après une demande de permis à bâtir de 1933.

Il abrite la supérette sociale Les capucines, le Centre marollien de formation par le travail (CMFT)[3], la Fédération européenne des Maisons de Jeunes et le Patro[Quoi ?].

Caractéristiques architecturaleModifier

La partie courbée typique de sa façade arrière[4] et la dépendance vitrée[5] longeant la rampe d'accès inclinée menant à la partie arrière de l'édifice rappellent davantage le style moderniste de l'ancien Institut national de radiodiffusion (INR)[6] situé place Flagey à Ixelles.

Les deux Instituts partagent également leur appartenance à l'inventaire du patrimoine architectural de la Région de Bruxelles Capitale[7] ainsi qu'une même période de construction (1935 pour l'INR et 1939 pour l'Institut Saint-Ghislain).

Au-delà de ses caractéristiques architecturales spécifiques à la période de l'entre-deux-guerres à Bruxelles, la localisation de l'Institut Saint-Ghislain au cœur de l'îlot délimité par la rue des Capucins, la rue des Tanneurs, la rue Saint-Ghislain et la rue Blaes et sa proximité avec le Mont de Piété[8] mieux connu sous le pseudonyme de ma Tante par les Bruxellois, le destinait à intégrer l'Inventaire du patrimoine architectural de la Région de Bruxelles Capitale.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier