Institut Max-Planck de science de l'histoire humaine

L'institut Max-Planck de science de l'histoire humaine (allemand : Max-Planck-Institut für Menschheitsgeschichte, anglais : Max Planck Institute for the Science of Human History) est un institut de recherche fondamentale situé à Iéna, en Allemagne. Il fait partie des plus de 80 instituts de recherche de la Société Max-Planck.

Institut Max-Planck de science de l’histoire humaine
Max-Planck-Institut Jena 2014.jpg
Histoire
Fondation
Cadre
Type
Domaine d'activité
Siège social
Pays
Coordonnées
Organisation
Organisation mère
Site web

OrganisationModifier

L'institut comprend trois départements :

  • Archéogénétique (direction : Johannes Krause)
  • Archéologie (direction : Nicole Boivin)
  • évolution linguistique et culturelle (direction : Russell Gray).

HistoriqueModifier

L'institut actuel a succédé en 2014 à l'Institut Max-Planck d'économie fondé en 1993.

En 2015, il a repris de l'Institut Max-Planck d'anthropologie évolutionniste la tâche de maintenir le Glottolog.

TravauxModifier

Parmi les nombreux travaux publiés (indiqués sur le site de l'Institut)[1],

L'étude de dents et d'ossements humains du Néolithique trouvés en Europe a révélé la présence de l'ADN complet de la bactérie Yersinia pestis, responsable de la peste, chez certains individus il y a près de 5 000 ans[2].

L'étude, par plusieurs techniques, des résidus alimentaires présents dans de la vaisselle en céramique d'il y a 7000 à 8 000 ans a permis de connaitre la nourriture des hommes vivant à l’époque Néolithique en Anatolie[3].

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier