Agrafe de combat rapproché

décoration militaire allemande du Troisième Reich
(Redirigé depuis Insigne de combat rapproché)

Agrafe de combat rapproché
Nahkampfspange
Agrafe de combat rapproché
Agrafe de combat rapproché en Or
Décernée par Drapeau de l'Allemagne nazie Reich allemand
Type Médaille de mérite
Éligibilité Militaires
Statut Plus décernée
Chiffres
Date de création 25 novembre 1942
Total de récompensés 36 400 Bronze
9 500 Argent
631 Or

L’agrafe de combat rapproché (en allemand, Nahkampfspange) est une décoration militaire allemande du Troisième Reich, institué le par Adolf Hitler pour récompenser les soldats ayant participé à des combats rapprochés au corps à corps.

L'agrafe de combat rapproché est porté au-dessus de la poche supérieure gauche de l'uniforme. Le fermoir, de dimension 96 x 21 mm est réalisé en zinc, avec une pièce maîtresse légèrement incurvée composée de l'emblème national surmontant un croisé de baïonnette et de grenade à manche.

La récompense a été décernée dans trois niveaux.

Nahkampfspange Heer Bronze.jpg
Nahkampfspange Heer Silber.jpg
Nahkampfspange Heer Gold.jpg
Bronze (1er niveau) Argent (2e niveau) Or (3e niveau)
Un capitaine de la Wehrmacht en 1943 affichant l'agrafe de combat rapproché et la Croix de chevalier de la Croix de fer

Critères d'attributionModifier

Insigne du combat rapproché en BronzeModifier

15 jours ou plus de combat rapproché pour se qualifier.

Insigne du combat rapproché en ArgentModifier

30 jours ou plus de combat rapproché pour se qualifier.

Insigne du combat rapproché en OrModifier

50 jours ou plus de combat rapproché pour se qualifier.

Une exemption est faite si le soldat est blessé dans la bataille et que ses blessures l'empêche un retour sur le front. Dans un tel cas, les critères ont été réduits à 10, 20 et 40 jours. Le plus grand nombre de jours enregistré dans des combats rapprochés est de 84 jours par le SS-Hauptscharführer Hermann Maringgele[1].

L'agrafe de combat rapproché en or a été souvent considérée en plus haute estime que les Croix de chevalier de la Croix de fer par l'infanterie allemande.[réf. souhaitée]

 
Sous officier titulaire de l'Insigne de combat rapproché, de la médaille du front de l'Est et de la Croix de Fer de Première classe.

Parmi les 18 - 20 millions environ de soldats de la Wehrmacht et de la Waffen-SS :

  • 36 400 ont reçu la classe de Bronze.
  • 9 500 ont reçu la classe d'Argent.
  • 631 ont reçu la classe d'Or[2].

En 1944, une version pour l'armée de l'air allemande a été créée pour noter le nombre croissant de personnels de la Luftwaffe et des Fallschirmjäger (parachutistes) prenant part au combat direct[3].

Après-guerreModifier

Conformément à la Loi sur les titres, ordres et décorations du , le port de l'agrafe de combat rapproché dans la version du Troisième Reich dans la République fédérale d'Allemagne a été autorisé, à condition que la Svastika (croix gammée) soit enlevée. Par conséquent, l'aigle armée et la croix gammée a été enlevé et remplacé par des symboles de combat de l'infanterie, l'épée et la grenade à manche.

Voir égalementModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier