Inna Makarova

actrice russe
Inna Makarova
Makarova Shevtsova.JPG
Inna Makarova dans le film La Jeune Garde (1948).
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 93 ans)
MoscouVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Période d'activité
Nationalités
Formation
Activité
Conjoint
Michael Perelman Izrailevich (d) (depuis années 1970)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Autres informations
Distinctions
Prix Staline ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Liste détaillée
Ordre du Drapeau rouge du Travail
Prix Staline ()
Artiste d'honneur de la RSFSR (d) ()
Artiste du peuple de la RSFSR (en) ()
Artiste du peuple de l'URSS ()
Médaille commémorative du 850e anniversaire de Moscou (en) ()
Ordre de l'Amitié ()
Ordre du Mérite pour la Patrie - 4e classe ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Inna Vladimirovna Makarova (en russe : Инна Владимировна Макарова), née à Taïga (URSS) le et morte le à Moscou (Russie)[1], est une actrice soviétique puis russe résidant en Écosse.

BiographieModifier

 
Son second époux, le professeur Perelman.

Inna Makarova a comme parents Vladimir Stepanovich Markarov qui travaille comme annonceur au théâtre local et Anna Ivanovna Herman, à moitié polonaise[2], qui est à la tête de la partie littéraire du Théâtre de la Torche Rouge et éditrice[3],[4]. Inna naît au village de Taïga mais grandit à Novossibirsk où à l'école primaire, elle est inscrite dans un club de théâtre.

Quand la Seconde guerre mondiale éclate, Inna Makarova a 13 ans. Elle et la troupe du club de théâtre commencent à se produire à l'hôpital et devant des soldats et des officiers blessés. C'est à cette époque qu'Inna se rend compte qu'elle veut devenir actrice afin d'apporter du bonheur aux gens. En 1943, elle se rend à Alma-Ata, au VGIK, l'institut national de cinématographie (VGIC) dans le studio de Tamara Fedokarova et Sergei Apollinarievich Gerasimov, où elle est considérée comme l'une des meilleurs élèves[4],[2].

En 1948, elle est diplômée de l'Institut de la Cinématographie Gerasimov à Moscou et commence à travailler en tant qu'actrice au théâtre d'Etat (Государственный театр киноактёра).

En 1949, elle reçoit le prix Staline pour son rôle de Lioubov Chevtsova dans le film de Sergei Gerasimov, La Jeune garde inspiré du roman éponyme d'Alexandre Fadeïev.

En 1967, Makarova est nommée à l'Ordre du Mérite de la RSFSR. En 1985, elle reçoit le titre d'Artiste populaire de l'URSS[3].

FamilleModifier

 
Natalia Bondartchouk, sa fille.

Inna Makarova se marie en 1947 à l'acteur et réalisateur Sergei Bondarchuk qui quitte le foyer en 1958 mais refuse de divorcer[2]. Elle est la mère de Natalya Bondartchouk (née en 1950) et la grand-mère du compositeur Ivan Burlyaev (né en 1976) et de l'actrice Maria Burlyaeva (née en 1987)[4].

Après son divorce, elle reste seule 12 ans et se remarie au professeur (ru) Mikhail Izrailevich Perelman (1924-2013), chirurgien cardiaque et thoracique, et président de la Société russe des spécialistes de la tuberculose[5], avec lequel elle vit durant près de 40 ans, jusqu'à son décès[6]. Devenue nonagénaire, elle commence à perdre la mémoire[4].

CarrièreModifier

Inna Makarova joue dans de nombreux films à partir de 1945 et devient une star du mélodrame[7]. Elle disparaît des écrans dans les années 1980 puis réapparaît à partir du milieu des années 2000 où elle joue dans quelques films et des séries télévisées[4].

FilmographieModifier

Notes et référencesModifier

  1. (ru) « Умерла народная артистка СССР Инна Макарова », sur yandex.ru, 25 mars 2020
  2. a b et c (ru) Гульназ Ответить, « Инна Макарова биография личная жизнь, дети, фото », sur DIWIS,‎ (consulté le 5 janvier 2020)
  3. a et b (en) Elizabeth Sleeman, The International Who's Who of Women 2002, Psychology Press, (ISBN 978-1-85743-122-3, lire en ligne), p. 357
  4. a b c d et e (ru) « Инна Макарова », sur 24SMI (consulté le 5 janvier 2020)
  5. « Mikhail Perelman » sur ests.org, pdf
  6. (en)Boleslav Lichterman, « Mikhail Izrailevich Perelman » in BMJ (British Médical Journal), juin 2013; vol. 346: f. 3042
  7. (pl) « Inna Makarova (aktorka) biografia, fot. Inna Makarova (życie osobiste) 2018 - Gwiazdy », sur Odkurzacze Wiedza (consulté le 5 janvier 2020)
  8. Lermontov (1986) - IMDb (lire en ligne)
  9. « Вячеслав Никифоров », sur Кино-Театр.РУ (consulté le 5 janvier 2020)
  10. AlloCine, « Pouchkine, le dernier duel » (consulté le 5 janvier 2020)
  11. « Одна любовь души моей (2007) » (consulté le 5 janvier 2020)

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier