Ouvrir le menu principal

Ingrid Tanqueray

joueuse de basket-ball française

Ingrid Tanqueray
Image illustrative de l’article Ingrid Tanqueray
Ingrid Tanqueray, lors de l'Open LFB 2013.
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance (30 ans)
Caen
Taille 1,64 m (5 5)
Situation en club
Club actuel Drapeau : France Lyon ASVEL
Poste meneuse
Carrière professionnelle *
SaisonClubMoy. pts
2004-2005
2005-2006
2006-2007
2007-2008
2008-2009
2009-2010
2010-2011
2011-2012
2012-2013
2013-2014
2014-2015
2015-2016
2016-2017
2017-2018
2018-2019
USO Mondeville
USO Mondeville
USO Mondeville
USO Mondeville
USO Mondeville
Villeneuve-d'Ascq
Villeneuve-d'Ascq
USO Mondeville
USO Mondeville
Montpellier
Montpellier
Bourges
Bourges
Lyon ASVEL
Lyon ASVEL
0,8
0,0
1,8
3,0
6,6
6,1
7,4
8,5
8,0
8,5
7,3
7,2
4,9
8,9[1]
?
Sélection en équipe nationale **
2014-2015Drapeau : France France (20 sél.)48[2]

* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Ingrid Tanqueray, née le à Caen (Calvados), est une joueuse française de basket-ball. Elle joue au poste de (meneuse).

Sommaire

BiographieModifier

Fin avril 2013, elle confirme son arrivée à Montpellier où elle doit succéder, avec Virginie Brémont, à Edwige Lawson-Wade[3].

Avec Montpellier, elle remporte le premier titre de champion LFB du club en 2014[4].

Elle est engagée par le champion de France Bourges pour la saison LFB 2015-2016[5]. Elle remporte la Coupe de France 2017 face à Charleville en inscrivant 6 points et 5 passes décisives[6].

En mars 2017, après deux saisons à Bourges, elle signe avec le club de Lyon repris par Tony Parker[7]. En décembre, elle se rompt le ligament croisé antérieur du genou droit à la fin de la rencontre opposant son club à Montpellier, ce qui clôt sa saison[8].


En mai 2019 elle est championne de France avec l'ASVEL.

Équipe de FranceModifier

Elle figure dans la présélection de l'équipe de France pour l'Euro 2013[9]. Souvent recalée pendant la préparation, elle fait ses grands débuts avec la sélection bleue qui dispute le championnat du monde 2014[10].

Présélectionnée pour l'Euro 2015, elle joue quelques matches amicaux mais n'est pas conservée dans la sélection finale[11].

Elle est présélectionnée en équipe de France pour le championnat d'Europe 2019, mais elle n'est pas retenue dans la sélection finale[12].

ClubsModifier

PalmarèsModifier

SéniorModifier

JeuneModifier

  • Médaillée de bronze au Mondial Espoirs en 2007
  • Médaillée d'argent à l'Euro espoirs en 2008
  • Médaillée de bronze à l'Euro Espoirs en 2007
  • Championne de France Cadettes en 2005
  • Vainqueur de la Coupe de France Cadettes en 2005

ClubModifier

Distinctions personnellesModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Ingrid Tanqueray », Ligue féminine de basket (consulté le 19 mai 2018)
  2. 21 août 2016 « Ingrid Tanqueray », internationaux-basket.fr (consulté le 21 août 2016)
  3. « Ingrid Tanqueray and Gunta Basko-Melnbarde to play for Lattes-Montpellier next season » [archive du ], Love Women's basketball, (consulté le 29 avril 2013)
  4. a et b Amaury Boulay, « Lattes-Montpellier s’offre le premier titre de son histoire ! », Catch & Shoot, (consulté le 26 mai 2014)
  5. « L’effectif du Tango Bourges Basket pour la saison 2015 – 2016 », tangobourgesbasket.com, (consulté le 3 mai 2015)
  6. a et b Gaëtan Delafolie, « BOURGES RENOUE AVEC LA COUPE », bebasket.fr, (consulté le 22 avril 2017)
  7. Michael Nicolas, « Tanqueray part, Tchatchouang reste », leberry.fr, (consulté le 22 mars 2017)
  8. Thibaut Lasser, « LFB : Blessée, Ingrid TANQUERAY (Lyon ASVEL Féminin) doit mettre un terme à sa saison », postup.fr, (consulté le 26 décembre 2017)
  9. « EdF (F) : Une pré-sélection de 26 joueuses pour l’Euro », Catch & Shoot, (consulté le 2 avril 2013)
  10. « Bernies et Gaye quittent les Bleues, le groupe final connu », bebasket.fr, (consulté le 10 septembre 2014)
  11. « Les Bleues passent à 13 », FFBB, (consulté le 27 mai 2015)
  12. Nicolas, « MAGALI MENDY ET INGRID TANQUERAY NON RETENUES PAR VALÉRIE GARNIER », bebasket.fr, (consulté le 12 juin 2019)
  13. Sylvain Bourdois Chupin, « Montpellier au bout du suspense », ffbb.com, 2 mai 2013[consulté le=2 mai 2013
  14. Thibaut Lasser, « Trophée des Champions : La passe de deux pour Bourges », postup.fr, (consulté le 29 septembre 2015)
  15. « EUROCUP : LE TITRE POUR BOURGES ! », bebasket.fr, (consulté le 16 avril 2016)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :