Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Buding.

Ingo Buding
Carrière professionnelle
1959 – 1971
Nationalité Allemagne de l'Ouest Allemagne de l'Ouest
Naissance
Lovrin
Décès (à 61 ans)
Bandol
Prise de raquette Droitier
Palmarès
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/16 1/4 1/16 1/32
Double 1/8 1/4 1/16 1/16
Mixte 1/4 1/8 1/8 -
Médailles olympiques
Simple 1

Ingo Buding, né le à Lovrin en Roumanie et décédé le 13 mars 2003 à Bandol, est un ancien joueur de tennis allemand. Sa sœur ainée, Edda a aussi joué au tennis dans les années 1960.

CarrièreModifier

Il a remporté le tournoi de Roland-Garros en simple junior en 1959 et 1960. En 1968, il est médaillé d'argent des Jeux olympiques de Mexico en exhibition.

Joueur de tennis amateur jusqu'en 1969, il a remporté plusieurs tournois internationaux dont celui de Cologne en 1961, Graz en 1962 et Aix-en-Provence en 1963[1]. Il est également sacré champion d'Allemagne en 1961, 1966 et 1967 et finaliste en 1963.

Son meilleur résultat dans un tournoi du Grand Chelem est un quart de finale à Roland-Garros en 1965. Il élimine la tête de série n°6, Martin Mulligan au troisième tour et s'incline contre Tony Roche.

Joueur de Coupe Davis entre 1961 et 1970, il a joué un total de 52 matchs (36 victoires). Il a participé à trois reprises à la finale de la zone Européenne : en 1966, les Allemands se débarrasse de l'Afrique du Sud à Munich mais s'inclinent contre l'Inde à Calcutta. En 1968, ils retrouvent les mêmes équipes en finale et en interzone mais échouent une nouvelle fois contre les Indiens sur le score de 3 à 2. Enfin en 1970, Buding ne joue que le double et participe à la finale contre les Soviétiques. L'Allemagne remportera deux autres rencontres et s'inclinera dans le Challenge Round.

PalmarèsModifier

RéférencesModifier

Liens externesModifier