Ouvrir le menu principal
Ingamoder
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Famille
Père
Mère
Conjoint
Enfants

Ingamoder est le nom suédois utilisé par l'historiographie moderne pour désigner la fille du roi Emund le Vieux qui épouse le roi Stenkil de Suède et dont le nom demeure inconnu. Il se traduit en français par « Mère de Inge » (c'est-à-dire du roi Inge l'Ancien)[1].

BiographieModifier

Cette femme est née vers 1025 du roi Emund et de la reine Astrid. Elle épouse Stenkil, qui hérite ensuite du titre de son père. Selon les sources les plus crédibles le roi Stenkil aurait eu quatre fils,[2] dont les deux premiers sont considérés comme historiques:

Identification supposée avec IngemoModifier

 
La source d'Ingemo et le bosquet sacré en 1705 selon la Suecia Antiqua et Hodierna

Ingemo est une sainte locale du Västergötland, cependant elle n'a jamais été sanctifiée ni reconnue par l'église. Elle est connue uniquement par la tradition et par la Source d'Ingemo en Suède.[3],[4] la source d'Ingemo (suédois : Ingemo källa), localisée entre Skövde et Tidaholm, est une source naturelle où Ingemo était vénérée selon la légende, et qui avait du être un site saint de source païen. La source est entourée de pierres, ses dimensions sont 1,2 × 0,6 mètre. Elle est recouverte d'une dalle de calcaire.[5] La source fut un lieu de pèlerinage, où la population offrait des pièces de monnaie pour conserver la santé au XIXe siècle.[4] Les premiers récits relatifs à la coutume du culte lié à la source datent de la fin du XVIIe siècle[3].

Des spéculations généalogique modernes font d'elle la mère de Inge, toutefois Ingemo de peut être identifiée par aucune source valable comme la même personne que la pseudo Ingamoder.

Notes et référencesModifier

  1. Stenkilsätten (Funderingar över vår 1000-åriga historia)
  2. https://histfam.familysearch.org//getperson.php?personID=I25542&tree=EuropeRoyalNobleHous
  3. a et b Carl Henrik Martling, En svensk helgonkrönika, (ISBN 91-7580-201-5)
  4. a et b (sv) Wilhelmina Stålberg, Anteckningar om svenska qvinnor, , « S:ta Ingemo »
  5. (sv) « object Dala 113:1 », Swedish National Heritage Board