Infanterie de ligne

Infanterie de ligne et la ligne désignent les unités d'infanterie classique, généralement des fusiliers, qui combattaient en formation en ligne et composaient les compagnies du centre d'un bataillon.

Infanterie de ligne prussienne à la Bataille de Hohenfriedberg (1745)

HistoriqueModifier

On parle à propos de ces hommes de lignards. L'intérêt du combat en ligne sur la colonne est double : d'une part, face à l'artillerie, un boulet prenant une colonne en enfilade peut causer la perte d'une quinzaine d'hommes, ce qui devient impossible face à une ligne ; d'autre part, pour le tir en ligne, toute la puissance de feu peut être employée simultanément. Ces unités sont équipées de mousquets ou encore, sous Napoléon, de baïonnettes amovibles afin de remplacer la baïonnette à bouchon qui, d'une part, ne s’enlevait plus et, d'autre part, empêchait le tir en obturant le canon de l'arme.

Les unités de ligne s'opposent aux voltigeurs et tirailleurs utilisés pour le harcèlement.

En FranceModifier

En France, l'infanterie fut réorganisée à plusieurs occasions :

Article connexeModifier