Ineta Radēviča
Image illustrative de l’article Ineta Radēviča
Ineta Radeviča lors des Championnats d'Europe 2010.
Informations
Disciplines Saut en longueur, triple saut
Nationalité Drapeau : Lettonie Lettonne
Naissance (38 ans)
Lieu Krāslava
Taille 1,78 m
Palmarès
Championnats du monde - - 1
Championnats d'Europe 1 - -

Ineta Radēviča (née le à Krāslava) est une athlète lettonne spécialiste du saut en longueur et du triple saut.

CarrièreModifier

 
Ineta Radēviča aux mondiaux de 2011

Elle est championne d'Europe en titre, avec un saut à 6,92 m. Médaillée de bronze aux championnats d'Europe des moins de 23 ans en 2003, elle est également connue pour avoir posé dans Playboy avant les Jeux olympiques de 2004.

Le , pourtant loin d'être favorite, elle remporte le concours du saut en longueur lors des Championnats d'Europe avec un saut à 6,92 m en devenant la première Lettonne à ce niveau. Elle bat ainsi Naide Gomes, également auteure de 6,92 m, mais Ineta Radeviča réalise un second meilleur bond à 6,87 m ce qui lui offre le titre de championne d'Europe[1].

Lors des Championnats du monde de Daegu en 2011, la Lettone glane une médaille de bronze avec un saut à 6.76 m [2]. Le , il est annoncé que Radeviča est déclarée vice-championne du monde à la suite de la disqualification pour dopage d'Olga Kucherenko[3]. L'IAAF annonce le qu'une cérémonie pour remettre la médaille aura lieu le pendant les Championnats du monde de Londres[4].

En 2012, elle ne réédite pas son titre européen à Helsinki, se classant 5e (6,55 m). Aux Jeux olympiques de Londres, elle échoue au pied du podium pour 1 centimètre et met un terme à sa carrière, à 31 ans, à la suite de cette désillusion[5].

Après sa carrière, elle devient journaliste sportif à la télévision puis est nommée présidente de la Fédération lettonne d'athlétisme en [6].

En , la tribunal arbitral du sport annonce qu'après avoir re-testé un échantillon de sang de l'athlète datant des Jeux olympiques de 2012, des traces de oxandrolone, un produit dopant, ont été trouvés[7]. Elle devient la 4e compétitrice de l'épreuve du saut en longueur testée positive lors de ces Jeux[7]. Elle est donc rétroactivement disqualifiées de cette compétition et de toutes celles qui eurent lieu entre le et le [8].

 
Ineta Radēviča de retour en Lettonie en 2011

PalmarèsModifier

Date Compétition Lieu Résultat Marque
2003 Championnats d'Europe espoirs Bydgoszcz 3e 14,04 m[9]
3e 6,70 m
2004 Jeux olympiques Athènes 13e 6,53 m
2005 Championnats d'Europe en salle Madrid 5e 6,58 m
2006 Championnats du monde en salle Moscou 4e 6,54 m
2007 Championnats d'Europe en salle Birmingham 8e 6,40 m
2008 Championnats du monde en salle Valence 6e 6,54 m
2010 Championnats d'Europe Barcelone 1re 6,92 m
Coupe continentale Split 4e 6,55 m
2011 Championnats du monde Daegu 2e 6,76 m
2012 Championnats d'Europe Helsinki 5e 6,55 m
Jeux olympiques Londres DSQ 6,88 m

RecordsModifier

Épreuve Performance Lieu Date
Saut en longueur (plein air) 6,92 m Barcelone
Saut en longueur (salle) 6,67 m Birmingham
Triple saut (plein air) 14,12 m Athènes
Triple saut (salle) 13,89 m Moscou

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Radevica nets gold for Latvia », www.european-athletics.org, (consulté le 28 juillet 2010)
  2. http://latviansonline.com/news/article/7700/
  3. (ru) « Russia’s long jumper Kucherenko slapped with 2-year ban over doping abuse », TASS,‎ (lire en ligne, consulté le 5 février 2017)
  4. « IAAF: medal reallocations IAAF world championships », sur iaaf.org (consulté le 26 juillet 2017)
  5. (lv) « Ineta Radeviča beidz sportistes karjeru », Sportacentrs.com,‎ (lire en ligne, consulté le 5 février 2017)
  6. (de) « Flash-News des Tages », www.leichtathletik.de | Das Leichtathletik-Portal,‎ (lire en ligne, consulté le 31 mars 2017)
  7. a et b (en) « Latvian long jumper joins London Olympians snared by doping retests », sur France 24, (consulté le 3 septembre 2019)
  8. « First Instance Decisions | Athletics Integrity Unit », sur www.athleticsintegrity.org (consulté le 3 septembre 2019)
  9. Médaillée dans l'épreuve du triple saut