Indépendants de gauche

Le groupe des Indépendants de gauche (IDG) est l'un des nombreux groupes parlementaires de la Chambre des députés entre 1928 et 1936. Durant la législature 1928-1932, c'est à l'origine un petit groupe de centre-gauche qui rassemble des individualités tenant à leur liberté de vote. Il ne regroupe à ses débuts que 15 membres, socialistes indépendants anciens de la SFIO (Alexandre Varenne, Jean-Michel Renaitour), hommes de gauche ou de centre-gauche sans étiquette (Alcide Delmont, son secrétaire, Henri Guernut, Guy La Chambre, Raymond Patenôtre), radicaux (Henry Paté)[1]. Après une scission en 1932 et la formation de la Gauche indépendante, ses membres se réclament de l'Alliance démocratique et du Radicalisme indépendant . Le groupe fut notamment présidé par René Besse.

Notes et référencesModifier