Ouvrir le menu principal

Un implant torique est une lentille artificielle, matériel médico-chirurgical mis en place à la place du cristallin en cas de cataracte associée à un astigmatisme.

Dans cette chirurgie, le cristallin qui a perdu sa transparence est enlevé et remplacé par un implant appelé cristallin artificiel[1]. Depuis très longtemps, on profite de ce remplacement pour ajuster la puissance de l'implant à la vision de l'œil opéré. L'implant sera ainsi plus puissant pour un œil hypermétrope et moins puissant pour un œil myope. On ne pouvait cependant pas corriger l'astigmatisme, lié à une irrégularité de la courbure cornéenne. Les implants toriques possèdent une irrégularité de courbure inverse de celle de la cornée de l'œil opéré, ce qui permet de corriger aussi l'astigmatisme[2],[3].

L'œil opéré a ainsi une vision parfaite de loin, quelle que soit sa situation visuelle avant l'intervention de cataracte.

Notes et référencesModifier

  1. (en) [vidéo] Toric ICL Webinar sur YouTube
  2. S Lebaillif, « Principes, protocoles et résultats d’un implant torique : à propos de 54 yeux. », Journal français d'ophtalmologie, vol. 32, no HS1,‎ , p. 36 (lire en ligne)
  3. (en) Konstantinos Tsaousis, « Acrylic toric intraocular lens implantation: a single center experience concerning clinical outcomes and postoperative rotation », Clinical Ophthalmology,‎ , p. 137 (ISSN 1177-5483, PMID 20390033, DOI 10.2147/OPTH.S9608, lire en ligne)