Ouvrir le menu principal

Impasse des Deux-Anges

film sorti en 1948
Impasse des Deux-Anges
Réalisation Maurice Tourneur
Scénario Jean-Paul Le Chanois
Acteurs principaux
Sociétés de production BUP Française
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Drame
Durée 85 minutes
Sortie 1948

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Impasse des Deux-Anges est un film français réalisé par Maurice Tourneur, sorti en 1948.

Sommaire

SynopsisModifier

Marianne, vedette de music-hall, est sur le point d'épouser le marquis Antoine de Fontaine. Informée par la presse qui rapporte cet événement parisien, une bande de voleurs projette de dérober le somptueux collier de diamants que possède la famille de l'aristocrate, collier qui ne sort du coffre de la banque que lorsque l'héritier du lignage se marie. La bande fait venir d'Angleterre un spécialiste capable d'ouvrir le coffre-fort de la villa. Le soir de la réception, les complices sont sur place : Jean le cambrioleur est introduit dans la villa par le "vicomte", tandis que ses deux aides Bébé et Minus attendent à l'extérieur. Tout se déroule comme prévu, mais quand Marianne et Jean se croisent dans le hall, chacun des deux reconnaît en l'autre un amour de jadis. Tous deux s'échappent alors discrètement de la maison et retournent sur les lieux de leur passé : les quais de la Seine et leur ancien hôtel sis dans l'impasse des Deux-Anges. Alors que Marianne est entre deux hommes, elle ne devine pas que Jean vit un autre dilemme : il est en possession du collier mais il abandonne ses complices. Une fois devant l'hôtel maintenant en ruines, le couple constate qu'il est poursuivi par les gangsters, qui ont compris que Jean est en train de les doubler. Ayant provisoirement échappé à la bande, ils retournent à la villa.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Autour du filmModifier

  • Ce film est le dernier réalisé par Maurice Tourneur
  • L'impasse des Deux-Anges est une voie réelle du 6ème arrondissement de Paris donnant dans la rue Saint-Benoît et proche de Saint-Germain-des-Près. Son évocation dans le film fait clairement référence à l'oeuvre de Michel-Ange puisque o n y retrouve un tableau sur ce thème dans l'appartement de Signoret
  • L’établissement bancaire filmé en extérieur au début du film est le siège sociale de la Banque Nationale pour le Commerce et l'Industrie, 16 boulevard des Italiens à Paris, aujourd'hui devenu BNP Paribas.

Liens externesModifier