Immeuble serpentin

Immeuble serpentin
Käärmetalo
Kaarmetalo1.jpg
Vue de Tursontie.
Présentation
Type
Partie de
Kottby trädhusområden (d), Läntinen Käpylä ja Käärmetalo (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Style
Architecte
Construction
1951
Propriétaire
Helsingin kaupungin asunnot (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Pays
Région
Commune
Adresse
Mäkelänkatu 86-96, Helsinki
Coordonnées

L'immeuble serpentin (finnois : Käärmetalo) est un immeuble long et sinueux d'appartements construit dans le quartier Käpylä à Helsinki en Finlande.

PrésentationModifier

L'édifice est conçu par l'architecte Yrjö Lindegren et sa construction s'achève en 1951. Il est composé de deux bâtiments d'habitation et un de service. Les bâtiments résidentiels comptent en tout 189 appartements. À l'origine, le bâtiment de service comportait une blanchisserie, un sauna, un jardin d'enfants et un centre de chauffage, mais l'utilisation des installations a été modifiée[1]. Cependant, la crèche Käpylinna continue de fonctionner dans le bâtiment[2].

ArchitectureModifier

L'ensemble, construit en brique enduite traditionnelle, a une forme de serpent qui suit la topographie de la zone tout en créant de petites cours pour ses habitants. La maison serpentine, représentante du modernisme d'après-guerre, est exceptionnelle car son architecture lamelliforme à la ligne épurée est associée à une "expression riche et délicate". Même si le bâtiment est sinueux, les pièces à vivre sont rectangulaires: seules les pièces auxiliaires et les escaliers ont une forme irrégulière[1].

Dans son plan d'urbanisme de 2014, la ville d'Helsinki a protégé le bâtiment. Par la suite, le bâtiment a subi une rénovation majeure et coûteuse, prennant en compte les règles de conservation détaillées du plan d'urbanisme[3].

La rénovation du bâtiment, conçue par l'architecte Mona Schalin, a remporté le prix Finlandia d'architecture (fi) en 2019[4].

La maison serpentine figure sur la liste des sites architecturaux remarquables de l'organisation internationale Docomomo[5].

En outre, la direction des musées de Finlande l'a classée parmi les sites culturels construits d'intérêt national en Finlande (RKY)[6].

GalerieModifier

RéférencesModifier

  1. a et b (fi) Arvi Ilonen, Helsinki, Espoo, Kauniainen, Vantaa: Arkkitehtuuriopas, Otava, (ISBN 951-1-16699-9), p. 132
  2. (fi) « Päiväkoti Käpylinna », Ville d'Helsinki (consulté le )
  3. (fi) Marja Salmela, « Käpylän käärmetalo rapistui suojelua odotellessa – Helsingille jättilasku », Helsingin Sanomat,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. (fi) Mattila, Mattias, « Arkkitehtuurin Finlandia meni monien mielestä yllätyskohteelle, sillä Oodi jäi palkitsematta – "Käärmetalon korjaustyö kohottaa itsetuntoa" », Yle Uutiset, Helsinki, Yleisradio Oy,‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. (fi) « Käärmetalo – Serpentine House apartment building », Docomomo (consulté le )
  6. (fi) « Käpylän puutaloalueet ja Käärmetalo », Museovirasto, (consulté le )

Voir aussiModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier