Imad al-Dawla Abdelmalik

Imad al-Dawla Abdelmalik
Titre
Roi taïfa de Saragosse
Prédécesseur Ahmad II al-Musta'in II
Seigneur de Rueda de Jalón
Successeur Saïf ad-Dawla Ahmad III
Biographie
Dynastie Banu Hud
Nom de naissance Abu-Marwan Abdelmalik ibn Ahmad ibn Hud Imad ad-Dawla
Date de naissance date inconnue
Lieu de naissance Saragosse ?
Date de décès
Père Ahmad II al-Musta'in II
Enfants Saïf ad-Dawla Ahmad III
Taïfa de Saragosse

Abdelmalik ibn Mustain, de son nom de règne Imad al-Dawla (en arabe pilier de la dynastie), latinisé en Mitadolus, est le cinquième roi de la dynastie houdide de la taïfa de Saragosse, lors d’un très court intermède, en 1110.

Successeur d’Al-Musta'in II à sa mort en 1110, il ne peut résister au harcèlement permanent des Almoravides et des Aragonais, et se voit contraint de demander l’aide de la Castille, devenant de facto l'un de ses vassaux. Les Almoravides, ne pouvant accepter cet état de fait, prennent la ville en 1110. En conséquence, Imad al-Dawla se réfugie dans la forteresse inexpugnable de Rueda, où il crée un petit État. Avec lui prend fin la taïfa indépendante de Saragosse. Il conserve toutefois avec lui une grande partie du trésor royal et continue de lutter contre les Almoravides de Saragosse, jusqu’à la conquête de la ville par Alphonse le Batailleur en 1118, suivie rapidement par l’ensemble du royaume et des villes de Calatayud et de Daroca après la bataille de Cutanda en 1120.

Il participe à cette dernière campagne contre les Almoravides au cours de laquelle il fait la connaissance du duc Guillaume IX d'Aquitaine, a qu'il fait cadeau d’un vase taillé dans un bloc de cristal de roche, plus tard offert à Louis VII de France par Aliénor d'Aquitaine[1].

NotesModifier

  1. Jean Flori. Aliénor d’Aquitaine. La reine insoumise, Paris, Payot, 2004. (ISBN 2-228-89829-5), p 37