Ouvrir le menu principal

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Illusions perdues (homonymie).

Illusions perdues est une mini-série française réalisée par Maurice Cazeneuve d'après le roman éponyme de Honoré de Balzac, diffusée en 4 épisodes de 100 minutes, à partir du sur la première chaîne de l’ORTF.

SynopsisModifier

Issu de la partie basse d’Angoulême, Lucien Chardon, fils d'un pharmacien roturier et d'une mère noble (de Rubempré), fait les délices du salon de madame de Bargeton. Ce salon réunit dans la partie haute d'Angoulême tout ce que la petite ville compte de notables. Madame de Bargeton s'ennuie et tombe amoureuse de Lucien auquel elle prête un grand talent de poète, au grand dam de monsieur du Châtelet. Madame de Bargeton s'enfuit à Paris avec Lucien, mais arrivée là, et instruite par sa parente, la marquise d’Espard, elle comprend son erreur et abandonne Lucien aussitôt.

Lucien, qui n'arrive pas à publier ses poèmes, se fait journaliste, entraîné par Étienne Lousteau. Plumitif féroce, il se venge des libraires qui ont refusé son manuscrit en démolissant leurs publications. C'est alors qu'il rencontre Coralie, une actrice prostituée qu'entretient le vieux Camusot. Ils tombent amoureux l'un de l'autre et Coralie congédie son protecteur en pensant que les deux tourtereaux pourront vivre de la plume de Lucien et du travail sur scène de Coralie. Mais Camusot se venge en retournant le public du théâtre contre elle, et Lucien n'arrive plus à placer ses articles. Tous deux sombrent dans la misère, et Coralie meurt car elle n'a pas d'argent pour se soigner. Après son enterrement, Lucien, ayant perdu toutes ses illusions, quitte Paris et retourne d'où il est venu.

Fiche techniqueModifier

  • Titre : Illusions perdues
  • Réalisation : Maurice Cazeneuve
  • Scénario : Maurice Cazeneuve d’après Honoré de Balzac
  • Directeur de la photographie : Roger Arrignon
  • Cameramen : René Versini, Claude Porcher
  • Musique : Tony Aubin
  • Costumes : Pierre Cadot et Christiane Coste
  • Ingénieur du son : Charles Rabeuf
  • Genre : drame
  • Pays :   France
  • Durée : 4 x 100 min
  • Diffusion :

DistributionModifier

Voir aussiModifier