Ilbars
Fonction
Khan
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Famille
Chaybanides, Arabshahids (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
Sultan Bereke (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Ilbars, ou Aboul Mansour Ilbars Khan, mort en 1518, est le fondateur d'une dynastie ouzbèke du Khorezm, la dynastie des Arabchahides, branche des Chaybanides, et règne de 1511 à 1518.

Accès au pouvoirModifier

Ilbars Khan est le fils du sultan Boureke et le petit-fils du khan Yadgar et descend donc d'Arapchah (mort vers 1380), khan de la Horde d'or de 1377 à sa mort[1].

C'est en 1511 que le Khorezm, ou khanat de Khiva, se détache de la Perse des Séfévides et prend son autonomie. Ilbars est soutenu par des chefs de tribu de sa famille, Aboulek et Aminek, qui le font reconnaître par les Ouzbeks[2]. En échange, Ilbars leur donne Gourgandj (Ourguentch). Le frère cadet d'Ilbars, Bilikidj, soumet au Khorezm la péninsule turkmène de Manguistaou. Ilbars reçoit les hommages de la forteresse de Khiva, d'Ourguentch et d'une grande partie du Khorassan (partie méridionale de l'actuel Turkménistan).

MortModifier

Ilbars Khan meurt en 1518 et Sultan Hadji Khan lui succède. Ilbars Khan avait sept ou huit fils qui portaient tous le titre de gazi. Sultan Hadji Khan est proclamé khan en portant le costume ouzbek.

Notes et référencesModifier

  1. (ru) T. I. Soultanov, Gengis Khan et les Tchinguizides, Moscou, éd. ACT., 2006, p. 180
  2. (ru) Nikolaï Vesselovski, Aperçu historico-géographique du khanat de Khiva, Saint-Pétersbourg, 1877, p. 101

BibliographieModifier

  • (ru) Ya. G. Gouliamov, Histoire de l'irrigation du Khorezm de l'antiquité à nos jours, Tachkent, 1957
  • (ru) Sous la rédaction d'I. M. Mouminov, Histoire du Khorezm, Tachkent, 1976

SourceModifier