Il était une fois Beyrouth

film de Jocelyne Saab, sorti en 1995
Il était une fois Beyrouth
Titre original Kanya ya ma kan, Beyrouth
Réalisation Jocelyne Saab
Pays d’origine Drapeau du Liban Liban
Drapeau de la France France
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Drapeau de l'Argentine Argentine
Genre Comédie dramatique et historique
Sortie 1995


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Il était une fois Beyrouth, histoire d'une star (Kanya ya ma kan, Beyrouth) est un film libanais, en coproduction franco-allemande, réalisé par Jocelyn Saab, sorti en 1995.

SynopsisModifier

Yasmine et Leïla ont vingt ans à Beyrouth, dans la ville ravagée du début des années 1990, après la guerre civile. Elles rêvent de retrouver la splendeur de leur ville. Avec sous le bras deux bobines de film, par hasard en leur possession, elles rencontrent Monsieur Farouk, collectionneur de films qui sait tout de sa ville. Le vieux monsieur va leur montrer l'histoire de la ville à partir des images filmées de Beyrouth, trouvées dans des longs métrages, des documentaires ou des reportages, venus d'Europe, du monde arabe ou d'Hollywood, croisant, au passage, Farid El Atrache, Omar Sharif, Brigitte Bardot, espions russes ou américains... En regard de la réalité de la guerre qui a détruit cette mémoire, la projection de ces films (sélectionnés parmi plus de 250) que s’approprient ces deux jeunes filles redonne à la ville un pan de son histoire, et par là aussi un peu d’espoir.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Liens externesModifier