Ouvrir le menu principal

Ikanogavialis est un genre de crocodiliens de la famille des Gavialidae, aujourd'hui disparu. Ses fossiles ont été retrouvés dans la formation d'Urumaco au Venezuela, dans une strate datant de la fin du Miocène, plutôt que du Pliocène comme on l'a pensé dans un premier temps[1].

Sommaire

EspècesModifier

L'espèce type du genre Ikanogavialis est I. gameroi. Cette espèce est nommée en 1970 à partir de fossiles issus de la formation d'Urumaco. Une espèce apparentée aux gavials ayant vécu au Pléistocène et nommée Gavialis papuensis retrouvée à Murua, au sein des îles Salomon, a certaines vagues similitudes avec le genre Ikanogavialis et a été placée en son sein en 1999[2], de même que d'autres espèces au museau plus étroit datant du Néogène et retrouvées en Amérique du Sud et en Afrique.

Liste d'espècesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Langston, W. and Gasparini, Z. (1997). Crocodilians, Gryposuchus, and the South American gavials. In: Kay, R. F., Madden, R. H., Cifelli, R. L. and Flynn, J. J., eds., Vertebrate Paleontology in the Neotropics: The Miocene fauna of La Venta, Colombia. Washington, D.C. Smithsonian Institution Press, pp. 113-154.
  2. Rauhe, M., Frey, E., Pemberton, D. S., and Rossmann, T. (1999) Fossil crocodilians from the Late Miocene Baynunah Formation of the Emirate of Abu Dhabi, United Arab Emirates: osteology and palaeoecology. In: Whybrow, P. J. and Hill, A., eds., Fossil vertebrates of Arabia New Haven. Yale University Press, pp. 163–185.
  3. Fossilworks Paleobiology Database, consulté le 8 juin 2015

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :