Iguala

ville mexicaine
Page d’aide sur l’homonymie Ne doit pas être confondu avec Igual, Igualada ou Igualeja.

Iguala de la Independencia
Blason de Iguala de la Independencia
Héraldique
Iguala
Administration
Pays Drapeau du Mexique Mexique
État État de Guerrero
Maire Vacant[1]
Code postal 40000 - 40120
Fuseau horaire UTC - 6
Indicatif (+52) 733
Démographie
Gentilé Igualteco
Population 118 462 hab.[2] (2010)
Densité 209 hab./km2
Géographie
Coordonnées 18° 20′ 41″ nord, 99° 32′ 23″ ouest
Altitude 732 m
Superficie 56 710 ha = 567,1 km2
Divers
Fondation 1347
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Guerrero
Voir sur la carte administrative du Guerrero
City locator 14.svg
Iguala de la Independencia
Géolocalisation sur la carte : Mexique
Voir sur la carte administrative du Mexique
City locator 14.svg
Iguala de la Independencia
Géolocalisation sur la carte : Mexique
Voir sur la carte topographique du Mexique
City locator 14.svg
Iguala de la Independencia
Liens
Site web http://www.iguala.gob.mx

Iguala de la Indepedencía est une ville de 118 462 habitants[3] située dans l’État de Guerrero au Mexique.

Iguala est située à 100 km de Cuernavaca, à 170 km de Mexico, à 30 km de Taxco et à 200 km d’Acapulco.

HistoireModifier

En , des policiers municipaux et des membres d'un groupe criminel, les Guerreros Unidos, répriment une manifestation étudiante. L'attaque fait 6 morts et 25 blessés. La disparition de 43 autres étudiants a pour conséquence l'arrestation du maire de la ville et de son épouse, liés aux narcotrafiquants et soupçonnés d'avoir joué un rôle dans ces événements[4].

TourismeModifier

Chaque année, durant le mois de février, a lieu la fête du drapeau (la Feria a la Bandera).

MonumentModifier

L'Église de Saint François d'AssiseModifier

Construit en 1850, c'est l'édifice le plus vieux de la ville. Il est situé dans le centre historique d'Iguala. Ici a été érigé le premier diocèse de l'État de Guerrero par le décret papal du 16 mars 1862.[réf. nécessaire]

Notes et référencesModifier

  1. Frédéric Saliba, « Le couple infernal qui a plongé le Mexique dans la crise », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 7 novembre 2014).
  2. (es) Principales resultados por localidad 2010
  3. INEGI
  4. Mexique: arrestation du maire soupçonné de la disparition des 43 étudiants, lefigaro.fr, 4 novembre 2014

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier