Ievgueni Trefilov

Entraineur russe de handball

Ievgueni Trefilov
Ievgueni Trefilov en 2016
Ievgueni Trefilov en 2016
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de la Russie Russie
Naissance (66 ans)
Lieu Besleneï, Kraï de Krasnodar,
Drapeau de la république socialiste fédérative soviétique de Russie RSFS de Russie
Poste Entraîneur
Surnom(s) Roi de trèfle (russe : Король Треф)[1]
M. de Tréville (russe : Де Трефиль)[2]
Parcours professionnel *
SaisonsClub M. (B.)
?-? Ourochaï Krasnodar
?-? Dinamo Astrakhan
?-? Bourevestnik Krasnodar
*Statistiques en compétitions nationales et continentales.
Équipes entraînées
Année(s)Équipe Com.
1984-1990 Kouban Krasnodar
1992-1994 Rossijanka Volgograd
1993-1995 Russie féminin Adjoint
1996-1997 Russie junior
1997-1998 Russie masculin Adjoint
199?-1998 Krasnodar "A-Elite"
1998-1999 AGU ADYIF Maïkop (ru)[3]
1999-2006 HC Lada Togliatti
1999-2012 Russie féminin
2006-2011 Zvezda Zvenigorod
2011-2012 HC Lada Togliatti
2013-2014 Kouban Krasnodar
2013-2019 Russie féminin
01-06/2016 HC Astrakhanochka
2016-2019 Kouban Krasnodar

Ievgueni Vassilievitch Trefilov (en russe : Евгений Васильевич Трефилов, transcription anglaise : Evgeni Trefilov), né le 4 septembre 1955 à Besleneï (Kraï de Krasnodar, RSFS de Russie), est un entraîneur russe de handball.

Il est principalement connu en tant que sélectionneur de l'Équipe de Russie féminine avec laquelle il a remporté quatre titres de Champion du monde et une médaille d'or olympique en 2016.

Il a parallèlement entraîné plusieurs clubs russes féminins, changeant au gré des moyens financiers apportés par les clubs.

BiographieModifier

Comme un handballeur, Trefilov jouait dans les équipes Urožaj Krasnodar, Dynamo Astrakhan et Burevestnik Krasnodar (SKIF)[4].

Entraîneur, sélectionneur de l'Équipe de Russie féminine depuis 1998, il a auparavant été l'adjoint de Vladimir Maksimov alors sélectionneur de l'équipe de Russie masculine qui avait obtenu le titre de champion du monde.

Avec les féminines, il devient lors des mondiaux de Paris 2007 le premier entraîneur de l'histoire à obtenir trois titres lors des Championnats du monde, titre obtenu face à l'équipe de Norvège féminine.

Lors de la compétition majeure suivante, les Jeux olympiques 2008 de Pékin, la Russie échoue en finale face à la Norvège. Puis à la fin de la même année, elle termine à la troisième place du Championnat d'Europe 2008.

En 2009, la Russie, bien que rajeunie, remporte son troisième titre consécutif en remportant la finale 25 à 22 face à l'équipe de France, seule autre équipe à avoir remporté un titre mondial au XXIe siècle jusqu'alors[5].

À la suite d'une décevante élimination en quart de finale des Jeux olympiques 2012 de Londres, il est remplacé par Vitaly Krokhin (en). Ce dernier ne parvenant pas à qualifier la Russie pour le Mondial 2013, éliminée en juin par les Pays-Bas, Trefilov est rappelé à la tête de la sélection russe le [6]. Il reste toutefois en parallèle entraineur du SKIF Krasnodar. En 2016, dan les Jeux olympiques de Rio, la Russie remporte le titre des champions olympiques après le semi-finale face à la Norvège 38 à 37 (a. p.) et après le finale face à la France 22 à 19.

Entraîneur très exigeant avec ses joueuses, il peut même paraître parfois détestable. En effet, il hurle, gesticule, ne laissant rien passer. L'une de ses joueuses, Emilia Toureï justifie ainsi son refus de rejoindre le club russe de Zvenigorod où officie son entraîneur national : «un mois avec Trefilov, c'est largement suffisant.»

En 2019, des problèmes cardiaques le conduisent à renoncer à son poste de sélectionneur de la Russie et d'entraïneur du Kouban Krasnodar. Il devient alors vice-président de l'Union russe de handball.

Vie personnelleModifier

Le , Ievgueni et sa femme Tatiana, une économiste, se marient[7]. Ils ont trois enfants: Aleksander, un handballeur international russe, et Anna, une économiste[4].

Palmarès d'entraîneurModifier

En clubsModifier

compétitions internationales
compétitions nationales
  • vainqueur du Championnat de Russie (7) : 2002, 2003, 2004, 2005, 2006 (avec Lada), 2007 (avec Zvenigorod), 2016 (avec Astrakhanochka)
  • vainqueur de la Coupe de Russie (4) : 2006 (avec Lada), 2009, 2010 (avec Zvenigorod), 2016 (avec Astrakhanochka)

Équipe de Russie féminineModifier

Jeux olympiques
Championnats du monde
Championnats d'Europe

Distinctions personnellesModifier

Liens externesModifier

RéférencesModifier

  1. (ru) « «Король Треф» и его пятнадцать дам (Roi de Trèfle et ses 15 dames) »,‎ (consulté le )
  2. (ru) « Де Трефиль и его мушкетерки (De Tréville et ses femmes mousquetaires) »,‎ (consulté le )
  3. En 1998, en raison de difficultés financières, le Krasnodar "A-Elite" ne pouvait pas continuer à participer au championnat russe et la plupart des joueurs et l'entraîneur Ievgueni Trefilov déménagent à Maïkop. Krasnodar étant qualifié en coupe d'Europe, le club est autorisé à y participer en tant qu'équipe commune appelée Adyif-Elite Krasnodar
  4. a et b Евгений Трефилов: биография
  5. (en) « XIX Women's World Championship 2009 - Gold Medal Match », sur wch09cn.ihf.info (consulté le )
  6. « Trefilov reprend du service », (consulté le )
  7. Евгений Трефилов: однажды потерял портрет Ленина - могли и удавить за это

Liens externesModifier