Ienisseï kirghize

Les Ienisseï kirghizes, également connus sous le nom Khyagas ou Khakas, étaient un peuple antique parlant une langue turque et qui vivaient le long du fleuve Ienisseï dans la partie sud du Minoussinsk, du IIIe siècle avant Jésus-Christ au XIIIe siècle de notre ère.

Objets des Ienisseï kirghize

Le khaganat kirghize dura de 539 jusqu'à 1219, eu plusieurs périodes, dont le Khaganat kirghize qui se termine en 790, le khaganat kirghiz du Yenisei (840 – 925) établis à la conquête de le territoire du khaganat ouïghour centré sur l'actuelle Mongolie, et conquis par les Khitans de la dynastie Liao.

le khaganat disparaît complétement en 1219, lorsqu'il se soumit à l'Empire mongol dirigé par Gengis Khan.

BibliographieModifier

  • (en) Michael Robert Drompp, Tang China and the collapse of the Uighur Empire : a documentary history, vol. Volume 13 of Brill's Inner Asian library, Leiden/Boston, BRILL, , illustrated éd., 366 p. (ISBN 90-04-14129-4, lire en ligne)
  • (en) Central Asia and Non-Chinese Peoples of Ancient China, Aldershot/Brookfield (Vt.), Aldershot: Ashgate Publishing, , 312 p. (ISBN 0-86078-859-8).
  • Documents sur les Tou-kiue (Turcs) occidentaux (Documents on the Western Tujue'), Chavannes Ed, (lire en ligne)
  • (en) Mambetaliev Askar, Nestorianism among ancient Kirghiz tribes (lire en ligne)

Source de la traductionModifier