Ichikawa Ebizō XI

acteur japonais
(Redirigé depuis Ichikawa Ebizô XI)
Ichikawa Ebizō XI
Description de cette image, également commentée ci-après
Ebizō (à droite) et Danshirō Ichikawa IV, vers 2007.
Nom de naissance Horikoshi Takatoshi
Naissance
Nationalité Drapeau du Japon Japon
Activité principale
Acteur-vedette du Kabuki

Ichikawa Ebizō XI (十一代目 市川 海老蔵, Jūichidaime Ichikawa Ebizō?), né le sous le nom de Horikoshi Takatoshi, est un acteur-vedette du théâtre kabuki.

BiographieModifier

Acteur de kabuki et de télévisionModifier

Héritier d'une longue dynastie d'acteurs traditionnels remontant aux origines du kabuki, il fait ses premiers pas sur scène à l'âge de cinq ans en 1983[1], sur les planches du Kabuki-za. Il reçoit le nom d'Ichikawa Shinnosuke VII à huit ans, c'est sous ce nom qu'il acquiert une forte popularité non seulement au sein du théâtre traditionnel, mais aussi auprès du grand public, en jouant pour la télévision japonaise (il incarne notamment le personnage de Musashi en 2003).

En , au Kabuki-za de Tokyo, il reçoit le prestigieux nom d'Ichikawa Ebizō[1]. La cérémonie de changement de nom (shūmei) sera célébrée également en juin, puis en juillet à Osaka, puis encore en octobre de la même année à Paris, au Théâtre de Chaillot. Cette exportation de la cérémonie du shūmei est exceptionnelle et marque bien le regain d'intérêt pour cet art ancestral, ainsi que la volonté de la famille Ichikawa de se populariser et de se faire connaître en dehors du monde des spécialistes du Kabuki.

En , il a représenté Kanjinchō et Momijigari à l'Opéra Garnier[1], avec son père Ichikawa Danjūrō XII. En 2011, Ichikawa Ebizo incarne le rôle principal du film Hara-Kiri : Mort d'un samouraï[2], de Takashi Miike.

En sont diffusés deux épisodes spéciaux de 45 minutes de la série animée Détective Conan intitulés Conan et Ebizō : le mystère du Kabuki Jūhachiban (épisodes 804 et 805) où il interprète son propre personnage.

En 2020, il organise une tournée japonaise intitulée À la découverte des textes anciens (古典への誘い, Koten e no izanai?) pour mettre le kabuki à la portée des petites villes[1],[3].

Vie privéeModifier

Il épouse, en , une présentatrice de télévision japonaise, Mao Kobayashi[4]. Son épouse décède le , des suites d'un cancer du sein, un mois avant son 35e anniversaire[5] Le , il est violemment agressé dans un bar du quartier de Nishiazabu, à Tōkyō. Il subit de sévères blessures au visage qui le contraignent à annuler plusieurs représentations[6]. Pour cette raison, il présente des excuses le lors d'une conférence de presse à Tōkyō[7].

FilmographieModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

Séries téléviséesModifier

TéléfilmsModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d « Ichikawa Ebizô XI : un acteur de kabuki prêt à tout pour sauver son art », sur Nippon.com, (consulté le 30 mars 2021).
  2. (en) Hara-Kiri: mort d'un samourai sur l’Internet Movie Database
  3. (ja) « 安泰は選ばない : 孤高の歌舞伎もの・市川海老蔵 », sur Nippon.com,‎ (consulté le 30 mars 2021).
  4. (en) « Kabuki star pays high price for violent incident », The Mainichi Daily News, 7 décembre 2010.
  5. (en) « Late TV presenter Mao Kobayashi's blog on cancer struggle to appear in English », Mainichi Japan, (consulté le 4 juillet 2019)
  6. (en) Julian Ryall, « Career of Japan's Brad Pitt could be over after bar brawl », The Telegraph, 6 décembre 2010.
  7. (en) « « Kabuki star apologizes over violent incident, to cancel performances » »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), The Mainichi Daily News, 8 décembre 2010.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :