Ibn Ra'iq

Abu Bakr Muhammad ibn Ra'iq (en arabe : محمد بن رائق) (mort le 13 février 942), généralement appelé Ibn Ra'iq, est un haut fonctionnaire du califat abbasside. Exploitant les faiblesses du pouvoir califal, il est devenu le premier amir al-umara (« commandant des commandants », régent de facto) du califat en 936. Renvoyé par les chefs militaires turcs en 938, il a repris la fonction en 941 et s'y est maintenu jusqu'à son assassinat[1].

Notes et référencesModifier

  1. Donohue 2003, p. 9.

BibliographieModifier

  • John Donohue, The Buwayhid Dynasty in Iraq 334 H./945 to 403 H./1012: Shaping Institutions for the Future, Leiden and Boston, Brill, 2003 (ISBN 90-04-12860-3) (lire en ligne).
  • Hugh Kennedy, The Prophet and the Age of the Caliphates: The Islamic Near East from the 6th to the 11th Century, Harlow, Longman, 2004 (seconde édition) (ISBN 978-0-582-40525-7).
  • Dominique Sourdel, « Ibn Rāʾiḳ », dans The Encyclopaedia of Islam, vol. III : H–Iram, Leiden et New York, E. J. Brill, 1986 (nouvelle édition) (OCLC 495469525), p. 902.