Ouvrir le menu principal

HistoireModifier

iUniverse était principalement sur l'impression à la demande et sur la réimpression d'anciens volumes[2]. Peu après la fondation de la compagnie, Barnes & Noble acheta 49 % des parts. L'accord prévoyait que Barnes & Noble devait vendre des titres iUniverse dans leurs magasins physiques et en ligne[3].

En 2004, les mémoires de la star pornographique Amy Fisher, If I Knew Then, sur comment elle plaida coupable sur un assaut aggravé de premier degré et fit 7 ans en prison, devint le livre le plus vendu de l'histoire de la société, avec 32 445 copies vendue cette année[4]. Néanmoins, selon un article de Publishers Weekly de 2005, sur les prêt de 18 000 titres publiés par iUniverse jusqu'en 2004, seulement 83 ont été vendus à plus de 500 exemplaires, et seulement 14 ont été vendus dans les magasins Barnes & Noble[4].

En septembre 2007, iUniverse fut acheté par Author Solutions, la société mère d'une autre maison d'édition, AuthorHouse[5]. Le 22 janvier 2008, Author Solutions annonça que les activités d'iUniverse allait être déplacée de Lincoln (Nebraska) à Bloomington (Indiana) pour être relocalisé près de AuthorHouse[1].

ReconnaissanceModifier

En 2003, iUniverse fut désigné Editors' Choice par PC Magazine face à six autres compagnies de ce type[6].

En 2011, iUniverse fut classé numéro un sur 12 dans la catégorie des publications en ligne par TopTenReviews.com[7].

SourcesModifier

RéférencesModifier

BibliographieModifier

ComplémentsModifier