La translittération des langues indiennes (ITRANS, de l'anglais : Indian languages transliteration) est un système de translittération utilisant les caractères ASCII pour les textes indiens, particulièrement pour les textes en devanagari.

La nécessité d'un système d'encodage simple utilisant uniquement les touches disponibles sur un clavier ordinaire a été ressentie dès les premiers jours du groupe de discussion RMIM[Quoi ?], où les paroles et les anecdotes sur les chansons populaires indiennes étaient évoquées. En parallèle, une liste en sanskrit a rapidement fait apparaître la nécessité d'un codage exact et sans ambiguïté. ITRANS est apparu sur le groupe de discussion RMIM dès 1994[1]. Cela a été mené par Avinash Chopde, qui a développé une procédure de translittération[2]. Sa dernière version est la v5.34. La procédure permet également la conversion [3] automatique[3],[4] du texte latin vers la version Indic.

ITRANS était utilisé pour le codage des textes indiens – sa portée est plus large que celle faite par Harvard-Kyoto[Quoi ?] pour la translittération en devanagari, avec laquelle il coïncide en grande partie, mais pas entièrement. La première liste de diffusion en sanskrit du début des années 1990, presque à la même époque que RMIM, est devenu un projet complet pour les documents sanskrits et utilise maintenant largement ITRANS, avec des milliers de textes encodés. Avec l'implémentation plus large de l'Unicode, l'IAST traditionnel est de plus en plus utilisé pour les textes électroniques.

À l'instar de la méthode de Harvard-Kyoto, la romanisation ITRANS n'utilise que des caractères trouvés sur le clavier d'ordinateur QWERTY des pays anglophones.

Méthode de translittération ITRANSModifier

La translittération ITRANS est donné dans les tableaux ci-dessous[3]. La méthode ITRANS n’utilise pas de signes diacritiques, contrairement à d’autres méthodes de translittération. Lors de l'utilisation d'ITRANS, pour les noms propres, la capitalisation de la première lettre n'est pas possible car ITRANS utilise à la fois des lettres majuscules et des lettres minuscules dans sa méthode de lettrage.

VoyellesModifier

Tableau : Voyelles
Devanagari Gurumukhi/pendjabi Télougou Kannada Malayalam Assamais/bengali ITRANS
a
A/aa
i
I/ii
u
U/uu
RRi/R^i
RRI/R^I
LLi/L^i
LLI/L^I
E/ee
Ē/ēē
Ei
O/oo
Ō/ōō
Ou
अं(ajouté comme anusvāra) ਂ/ ੰ అం ಅಂ অং M/N/.m
अः ಅಃ ಅಃ অঃ H
अँ ਂ/ ੰ అఁ অঁ .N
्(virāma/halant) .h
Udāta/Udaat
ऽ(avagraha:élision pendant sandhi) .a
ॐ (symbole Om) ఓం OM, AUM

ConsonnesModifier

Les lettres de consonnes devanagari incluent un son implicite [a]. Dans tous les systèmes de translittération, ce son doit être représenté explicitement.

Tableau: consonnes ITRANS Devanagari
Vélaire
ka kha ga gha ~Na
Palatale
cha Cha ja jha ~ na
Rétroflexe
Ta Tha Da Dha Na
Dentale
ta tha da dha na
Labiale
pa pha ba bha ma
Semi-voyelle
ya ra la va / wa
Fricative
sha sha sa ha

Groupes de consonnes irrégulièresModifier

Tableau : Groupes de consonnes irrégulières
Devanagari ITRANS
क्ष kSa / kSha / xa
त्र tra
ज्ञ GYa / j ~ na
श्र shra

Consonnes avec nuqtaModifier

Tableau : consonnes avec nuqta (sauf les deux dernières)
Devanagari ITRANS
क़ qa
ख़ Ka
ग़ Ga
ज़ za
फ़ fa
ड़ . Da / Ra
ढ़ . Dha / Rha

Voir égalementModifier

Liens externesModifier

RéférencesModifier

  1. « An early post from 1995 referring to ITRANS effort going on RMIM newsgroup » (consulté le ).
  2. Outil de translittération Aksharamukha. Akshara Mukha est un logiciel gratuit de conversion de scripts asiatiques (bidirectionnels). Il convertit entre vingt systèmes d'écriture différents sud-asiatiques et est-asiatiques. Il prend également en charge cinq conventions majeures de translittération en latin telles que IAST, ISO, Harvard-Kyoto, ITRANS et Velthuis. Lors de l’utilisation de l’outil, il est possible de définir « source » sur, par exemple, ITRANS ou Harvard-Kyoto, et « cible » sur un script particulier, tel que devanagari-hindi. : Supprimer 'a'.) Il peut également fonctionner en sens inverse, par exemple du hindi au latin en utilisant la translittération ISO.
  3. a b et c « ITRANS (version 5.34) website describing scheme. (Avinash Chopde) », aczoom.com (consulté le ) Online Interface to ITRANS (Online converter tool from Latin script using ITRANS to various Indic scripts. Reliable source at converter tool page gives the mapping spreadsheet (has clear tilde sign). Scheme for Devanagari and tables for all the languages covered. Ultimately the conversion tool follows the mapping spreadsheet.
  4. Google Translittération (prend en charge les langues indiennes) Outil en ligne et téléchargeable pour la translittération par Google. (Utilise également ITRANS mais l'ancienne version 1)