IG
logo de IG Group
illustration de IG Group

Création 1974 (2007 en France)
Forme juridique Société ouverte à responsabilité limitéeVoir et modifier les données sur Wikidata
Action Bourse de LondresVoir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Londres
Drapeau d'Angleterre Angleterre
Activité Services Financiers
Produits CFD / Options / Actions
Société mère IG Group
Site web http://www.ig.com/fr

IG est une société financière offrant un service d’exécution d’ordres sur CFD (contract for difference). La solution d’investissement proposée permet d’investir avec effet de levier sur le marché des indices, du Forex, des actions, des matières premières, des crypto-monnaies. La société fait partie du groupe multinational IG Group Holdings Plc coté au FTSE 250 de Londres.

HistoireModifier

Fondée en 1974 par Stuart Wheeler sous le nom IG Index (abréviation d’Investors Gold Index), la société propose un service de spread betting, permettant aux citoyens britanniques de négocier l’or comme un indice au lieu de trader la matière première elle-même[1],[2].

En 1982, IG commence à proposer le spread betting sur le FT 30[Quoi ?], et en 1985 sur les actions individuelles[1].

En , la société entre à la bourse de Londres, London Stock Exchange, et est cotée sous le nom d’IG Group plc[3],[1].

Le , elle est retirée de la Bourse londonienne après avoir été rachetée par le fonds d’investissement CVC Capital Partners, pour un montant de 143 millions de livres sterling[1].

En , IG Group est à nouveau coté sur le London Stock Exchange, sous le nom d’IG Group Holdings Plc. Sa valeur est estimée à 393 millions de livres sterling[4].

IG commence son activité en Australie en , en tant que IG Markets, à la suite d'une modification de la législation au sujet des services financiers[1].

En 2006, la société s’implante en Allemagne et à Singapour, en 2007, elle ouvre des bureaux aux États-Unis, en Espagne et en France. En 2008, IG s’implante en Italie et rachète FXOnline, un fournisseur de produits dérivés au Japon. En 2009, la société se développe en Suède et au Luxembourg, l’ouverture de bureaux au Portugal et aux Pays-Bas a suivi en 2010 et 2011. La société achète également Ideal CFDs en Afrique du Sud en 2010, et en 2014, IG obtient une licence lui permettant de s’implanter en Suisse, sous le nom d’IG Bank SA[1].

En 2012, IG Index et IG Markets sont réunies sous un seul et même nom : IG[5], dans le but d’améliorer la reconnaissance de la marque vis-à-vis des investisseurs actifs, et ce, dans le monde entier. Ce changement est mis en place en , juste après la fermeture de son service de paris sportifs Extrabet[6].

En 2018, IG est condamné en France par l'Autorité des Marchés Financiers à payer une amende d'un demi million d'euros[7]. « Les manquements retenus sont multiples et d’une particulière gravité au regard de la clientèle à laquelle s’adresse la succursale », précise la décision.

En janvier 2021, IG annonce l'acquisition de Tastytrade pour 1 milliard de dollars[8].

IG Group à l’internationalModifier

IG a des bureaux dans de nombreux pays du monde[5] dont la Suisse[9] ou les États-Unis à la suite du rachat de HedgeStreet[10], et la renomme North American Derivatives Exchange (Nadex) en 2009.

Notes et référencesModifier

Lien externeModifier