Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Ichtus (homonymie).
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article ayant un titre homophone, voir Ictus (homonymie).
Ichtus au service de la Cité
Logo de l’association
Logotype de l'association
Cadre
Fondation
Identité
Siège 49, rue des Renaudes
Président Bruno de Saint Chamas
Délégué général Guillaume de Prémare
Publication revue Permanences
Site web http://www.ichtus.fr/

ICHTUS est une association qui propose des formations — reposant sur la doctrine sociale de l'Église — aux laïcs qui souhaitent s’engager au service de la vie sociale, politique et culturelle. Elle est située rue des Renaudes à Paris.

HistoriqueModifier

L'association est héritière du Centre d'études critiques et de synthèse (CECS) créé par Denis Demarque, Jean Masson et Jean Ousset en 1946. À ce centre ont succédé La Cité catholique[a] puis plusieurs associations dont l'Institut culturel et technique d'utilité sociale (ICTUS) en 1981, l'association Montalza renommée le « Ichtus au service de la Cité »[2],[3]. Héritière de l'œuvre de Jean Ousset comme l'explique l'avocat Jacques Trémolet de Villers : « Aujourd’hui le combat dans l’Église est de refaire ce terreau chrétien, c’est un travail de laïcs. Ceux-ci ont une autonomie dans ce combat. Le rôle du laïcat chrétien doit être affirmé, face au laïcisme mais aussi face au pouvoir clérical. Ça a été le grand combat de la vie de Jean Ousset »[4].

Le nom complet de l'association est « Ichtus au service de la Cité », elle est située à Paris au 49, rue des Renaudes[5] , d'où son nom usuel de « Rue des Renaudes »[4].

Au colloque de 2019, la messe d'envoi fut célébrée par le cardinal Barbarin[6].

FormationsModifier

Indépendante de la hiérarchie de l’Église, mais totalement fidèle au pape et à l’Église, ICHTUS[b] a pour seule référence la doctrine sociale de l'Église catholique[7].

ICHTUS organise des formations doctrinales, culturelles, méthodologiques pour tous les publics[5], sur différents thèmes comme l'anthropologie, la politique, transmettre et faire aimer notre civilisation en découvrant les racines chrétiennes de notre culture[8] ; par exemple :

  • la méthode « Apprendre à voir » permet d'apprendre à éduquer le regard et à découvrir les richesses de notre patrimoine cultuel, notamment chrétien ;
  • le parcours « Éducation affective par l’art » évoque l’amour et la variété des sentiments humains, à partir d’œuvres d’art. Il est proposé à partir du CM1 et au collège où les enfants observent en groupe des œuvres d’art mettant en scène des personnes et les sentiments qui les unissent ;
  • le parcours « comment être humain ? » autour des intervenants Michel Boyancé, Pierre-Yves Gomez, Alexandre Dianine Havard[9];
  • la doctrine sociale de l’Église, traitée sous trois aspects « Famille et responsabilité », « Entreprise et responsabilité » et « Politique et responsabilité »[10] ;
  • le parcours « Anthropologie et politique à l’école de saint Jean-Paul II »[11] ;
  • un cycle annuel de formation pour apprendre à conduire sa vie et celle des autres[12] ;

L'association organise régulièrement le colloque « Catholiques en action » qui rassemble de nombreuses personnalités ; par exemple :

  • en octobre 2013, sur le thème de l’engagement personnel des catholiques dans les champs social, culturel et politique. Ce colloque était animé par de nombreuses personnalités issues du monde politique, religieux ou associatif, parmi lesquelles Mgr Marc Aillet, François-Xavier Bellamy, Charles Beigbeder, Jean-Christophe Fromantin, Ludovine de La Rochère[15] ;
  • en octobre 2019, sur le thème de la réconciliation entre le social et le « sociétal » à la suite de l’« appel pour un nouveau catholicisme social », lancé dans le magazine La Vie en janvier 2019 par dix-neuf intellectuels catholiques, issus d’écoles de pensée différentes, dont Mathieu Detchessahar[c] et Guillaume de Prémare[17],[18].

GouvernanceModifier

En 2019, l'association est présidée par Bruno de Saint Chamas[15], son délégué général est Guillaume de Prémare[19].

PublicationsModifier

RevueModifier

L'association publie la revue Permanences, dans une nouvelle formule depuis début 2019[20].

OuvragesModifier

  • Bruno de Saint Chamas et Florence Simon, Anthropologie et politique à l'école de saint Jean-Paul II
    1&2 : Personne et société, 2015 (ISBN 978-2-31203-803-2)
    vol 3 :Civiliser, 2019 (ISBN 978-2-90039-528-8)

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. La mission de La Cité catholique était de « former, pour en offrir le bienfait à notre pays la France, un nombre suffisant pour être décisif de cadres politiques et sociaux »[1].
  2. Ichtus est un mot grec signifiant « poisson ». C'est également l'acronyme de l'expression « Iêsous Christos Theou Uios Sôtêr » qui signifie « Jésus-Christ fils de Dieu sauveur »), signe de ralliement des premiers chrétiens.
  3. Mathieu Detchessahar est l'auteur de plusieurs ouvrages dont en 2015 Le marché n'a pas de morale Ou l'impossible société marchande, en 2019 L'entreprise délibérée - Refonder le management par le dialogue[16].

RéférencesModifier

  1. « Ichtus », sur le site du quotidien La Croix, (consulté le 13 novembre 2019).
  2. « Ichtus », sur Le site du Journal Officiel de la République française (consulté le 13 novembre 2019).
  3. Laurent de Boissieu, « Ichtus », sur Le site france-politique.fr d’information de référence de la vie politique française (consulté le 13 novembre 2019).
  4. a et b Édouard Huber, « Jean Ousset, ou la passion du laïcat chrétien », sur le site du magazine Famille chrétienne, (consulté le 13 novembre 2019).
  5. a et b « Ichtus au service de la Cité », sur le site du magazine Famille chrétienne (consulté le 13 novembre 2019).
  6. https://www.nouvelobs.com/societe/20191120.OBS21327/exclusif-enquete-sur-la-face-cachee-du-cardinal-barbarin.html
  7. « Ichtus », sur le site doctrinesocialeeglise.org, (consulté le 13 novembre 2019).
  8. Florence Brière-Loth, « Ichtus : anthropologie, philosophie, doctrine sociale, culture », sur le site du magazine Famille chrétienne, (consulté le 13 novembre 2019).
  9. « Nouveau parcours de formation par Ichtus à partir du 2 octobre : comment être humain ? », sur le site infocatho.fr, (consulté le 13 novembre 2019).
  10. « Doctrine sociale de l’Eglise - parcours de formation JEAN PAUL II », sur le site doctrinesocialeeglise.org, (consulté le 13 novembre 2019).
  11. « Paris – Formation “Anthropologie et politique à l’école de saint Jean-Paul II” », sur le site infocatho.fr, (consulté le 13 novembre 2019).
  12. Charles-Henri d’Andigné, « Réussir sa vie, mode d’emploi » in le magazine Famille Chrétienne, 28 septembre 2017, [lire en ligne].
  13. « Formation « PASSEUR d’HOMMES » : rendez-vous le 1er octobre à St Jean de Passy (Paris) », sur le site du syndicat CFTC MÉTALLURGIE YVELINES, (consulté le 13 novembre 2019).
  14. Programme du cycle de formation « Passeurs d'espérance ».
  15. a et b Élisabeth Caillemer, « Colloque « Catholiques en action » — Bruno de Saint Chamas (Ichtus) : « Bienheureuse soit Taubira ! » », sur le site du magazine Famille chrétienne, (consulté le 13 novembre 2019).
  16. Mathieu Detchessahar sur le site de la Fnac.
  17. « Colloque : catholiques en action », sur le site du magazine Famille chrétienne, (consulté le 13 novembre 2019).
  18. « Appel pour un nouveau catholicisme social », sur le site du magazine La Vie, (consulté le 13 novembre 2019).
  19. « La libre-pensée face au retour de Dieu », sur le site du quotidien La Croix, (consulté le 13 novembre 2019).
  20. « Soirée de lancement du nouveau Permanences – Vers un nouveau catholicisme social – Le 26 mars 2019 à Paris », sur le site infocatho.fr, (consulté le 13 novembre 2019).