Ouvrir le menu principal

I'm a Fool to Want You

I'm a Fool to Want You

Single de Frank Sinatra
Sortie 1951 en musique
Enregistré 27 mars 1951
New York
Durée 2:55
Genre Jazz vocal, standard de jazz, chanson d'amour
Format Single 78 tours
Auteur Frank Sinatra
Compositeur Jack Wolf, Joel Herron
Label Columbia Records, Capitol Records

I'm a Fool to Want You (Je suis fou de te vouloir, en anglais) est un standard de jazz américain de 1951, co-écrit et composé par le crooner Frank Sinatra, Jack Wolf, et Joel Herron. Dédié à son histoire d'amour enflammée et destructrice avec l'actrice Ava Gardner, il l'enregistre en single le 27 mars 1951 à New York chez Columbia Records[1] (surnommé « The Voice » avec plus de 2000 chansons et 150 millions d'albums vendus durant sa carrière).

HistoriqueModifier

 
Ava Gardner en 1951

Les deux stars américaines se rencontrent à la première de la comédie musicale Les hommes préfèrent les blondes de Broadway à New York en 1949[2]. Ils entament alors une relation amoureuse passionnée, tumultueuse, enflammée, sulfureuse, destructrice, tragique, et suicidaire (sous les feux de la presse people mondiale de l'époque, une des relations amoureuses les plus médiatisées d'Hollywood du début des années 1950)[3].

Sinatra dédie cette chanson très personnelle à son amour pour Ava Gardner « Je suis fou de te vouloir ». Il enregistre ce single pour la première fois avec un orchestre symphonique à New York, le 27 mars 1951 (avec Mama Will Bark sur la Face A) 6 mois avant leur mariage du 7 novembre 1951 (dix jours après son divorce avec sa première épouse Nancy Barbato)[4]. Ce tube atteint la 14e place du Billboard Hot 100, ou il reste durant 7 semaines.

Le couple fini par ses séparer en octobre 1951. Sinatra enregistre une seconde version de cette chanson chez Capitol Records à Hollywood le 1er mai 1957 (sorti sur son album Where Are You? de la même année) avant leur divorce 3 mois plus tard en juillet 1957, malgré de nombreuses tentatives et rêves de réconciliations ratées.

Ce standard est réédité de nombreuses fois, et repris à de nombreuses reprises par de nombreuses stars de la chanson, dont en particulier Billie Holiday (Lady in Satin de 1958), ou Peggy Lee, Chet Baker, Tony Bennett, Dexter Gordon, Dee Dee Bridgewater, Sammy Davis, Jr., Viktor Lazlo, Oscar Peterson, Bob Dylan (Shadows in the Night 2015)...

Cinéma et télévisionModifier

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Liens externesModifier