Hystricognathi

Les Hystricognathes (Hystricognathi)[2] sont un infra-ordre de rongeurs qui rassemble les hutias, les cobayes, les maras, les viscaches, les chinchillas, les agoutis, les porcs-épics, les octodons, un certain nombre de rats, etc.

DescriptionModifier

Les Hystricognathi se distinguent des autres rongeurs par la structure osseuse de leur crâne. Le masséter médial (un muscle de la mâchoire) traverse partiellement le foramen sous-orbitaire et se connecte à l'os du côté opposé. Ceci, ainsi que leur absence de plaque sous-orbitaire et la taille relative du foramen sous-orbitaire, distingue les hystricognaths des autres groupes de rongeurs.

Les 18 familles des Hystricognathi sont divisées en deux micro-ordres, les Phiomorpha et les Caviomorpha. Les Caviomorpha sont principalement originaires d'Amérique du Sud, avec quelques espèces dans les Caraïbes et en Amérique du Nord, tandis que les Phiomorpha se trouvent dans l'Ancien Monde.

ComportementModifier

Un comportement de jeu a été observé dans sept familles d'hystricognaths. Les caviomorphes se poursuivent, se battent et galopent. Les espèces aux pattes plus longues chassent plus souvent que les espèces aux pattes plus courtes. Ils font également pivoter la tête et les muscles du corps comme une forme de jeu[3].

ClassificationModifier

Cet infra-ordre a été décrit pour la première fois en 1855 par Johann Friedrich von Brandt (1802-1879), un naturaliste allemand qui fit sa carrière en Russie. Hystricognathi en un taxon qui a été originellement nommé par Tycho Fredrik Hugo Tullberg en 1899 comme tribu classée dans les Glires[4], puis reclassé comme infra-ordre en 2010 par Coster et al.[5].

Certains auteurs classent cet infra-ordre dans le sous-ordre des Hystricognatha[1], mais il est plus généralement admis en 2012 de le classer dans celui des Hystricomorpha[4].

Liste des famillesModifier

Selon ITIS (5 déc. 2012)[1], Mammal Species of the World (version 3, 2005) (5 déc. 2012)[4] et NCBI (5 déc. 2012)[6] :

Voir aussiModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Integrated Taxonomic Information System (ITIS), www.itis.gov, CC0 https://doi.org/10.5066/F7KH0KBK, consulté le 5 déc. 2012
  2. Meyer C., ed. sc., 2009, Dictionnaire des Sciences Animales. consulter en ligne. Montpellier, France, Cirad.
  3. Fagen, Robert. Animal Play Behavior. Oxford University Press, 1981.
  4. a b et c Mammal Species of the World (version 3, 2005), consulté le 5 déc. 2012
  5. Fossilworks Paleobiology Database, consulté le 5 déc. 2012
  6. NCBI, consulté le 5 déc. 2012