Les Hysminai (Grec ancien: ὑσμῖναι; singulier: ὑσμίνη hysmine "bataille, conflit, combat"[1]) sont des figures de la mythologie grecque. Descendants de Eris, ils sont les personnifications de la bataille.[2],[3] Quintus Smyrnaeus[4] les mentionne dans le Livre V de la Chute de Troie, dans un passage traduit par Arthur Way:

Autour d'eux planait l'implacable Destin; À leurs côté la Bataille incarnée les poussaient vers l'avant hurlants, et de leurs membres en s'écoulaient le sang et la sueur.[5]

Elles sont les sœurs de Lavov (La Contrainte), Léthé (l'Oubli), Limos (La Faim), les Algos (Douleurs), les Amphillogiai (les Disputes), Makhai (La Guerre), Phonoi (le Meurtre), Androktasiai (Les Massacres), Neikea (les Querelles), Pseudea (Le Mensonges), Logoi (les Histoires), Dysnomia (l'Anarchie), Até (la Ruine), et Horkos (le Serment)[6].

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

  1. "ὑσμίνη": Lexicon entry in LSJ
  2. Hésiode, Théogonie 226 ff
  3. Sarah Amelia Scull, Greek mythology systematized, Porter & Coates, (lire en ligne), p. 42
  4. Quintus de Smyrne, Fall of Troy 5. 25 ff
  5. Quintus (Smyrnaeus) (Translated, Arthur S. Way), The fall of Troy, W. Heinemann, (lire en ligne), p. 213
  6. Richard Caldwell, Hesiod's Theogony, Focus Publishing/R. Pullins Company (June 1, 1987).